Topographie fictive

Par Combes Baptiste Virgile, Villafranca Alima Inès, 18/12/19

La disposition aléatoire des blocs de plâtre, sans schéma répétitif ni logique, crée des relations accidentelles entre les différents éléments qui forment une topographie fictive. Cependant, l’influence de l’homme est tout de même ressentie dans celle-ci. En effet, la répartition est très dense à certains endroits, plus sporadique à d’autres. De plus, les éléments en plâtre conservent les empreintes de leur utilisation passée, et leur forme cubique contraste avec l’irrationalité de la globalité de la topographie.



Image Wed Dec 18 2019 13:37:47 GMT+0100 (CET)



De ce fait, le « site » est de manière générale assez plat, ouvert et lumineux, à l’exception d’une zone plus dense, qui peut s’apparenter à des falaises ou un canyon à cause de la géométrie cubique des éléments en plâtre. Ceux-ci créent des pentes abruptes et des couloirs très étroits et sombres, et la matière à la fois rigide et fragile et la couleur rappelle la roche calcaire des falaises.

 

 

Image Wed Dec 18 2019 13:37:47 GMT+0100 (CET)