• Présentation

    Par Villafranca Alima Inès, 30/03/20


    Image Mon Mar 30 2020 02:41:47 GMT+0200 (CEST)       Image Mon Mar 30 2020 02:41:47 GMT+0200 (CEST)


    Site de la Mangrove


    Image Mon Mar 30 2020 02:41:47 GMT+0200 (CEST)

    Croquis du système de lattage en biais



    Image Mon Mar 30 2020 02:41:47 GMT+0200 (CEST)

    Plan de situation

    Image Mon Mar 30 2020 02:41:47 GMT+0200 (CEST)



    Recherche en plan (1:20)



    Image Mon Mar 30 2020 02:41:47 GMT+0200 (CEST)Image Mon Mar 30 2020 02:41:47 GMT+0200 (CEST)

    Relevé des angles principaux sur la carte solaire



    Image Mon Mar 30 2020 12:02:16 GMT+0200 (CEST)

    Rapport au site




    Image Mon Mar 30 2020 12:37:19 GMT+0200 (CEST)Image Mon Mar 30 2020 02:41:47 GMT+0200 (CEST)


    Planches A1 (échelles 1:20 et 1:5)



    Image Mon Mar 30 2020 02:41:47 GMT+0200 (CEST)


    Test de la maquette 1:10

  • ROOMS

    Par Villafranca Alima Inès, 27/03/20



    I. Etudes préalables


    Étude de l'ensoleillement des sites


    Une première caractéristique importante d'un lieu destiné à être aménagé est son exposition au soleil. En effet, le niveau d'ensoleillement va jouer un rôle important dans la fréquentation d'un lieu au bord du Rhône. 

    Grâce aux coordonnées GPS des différents sites, il nous a été possible de créer des cartes avec des diagrammes solaires pour chacun des potentiels lieux de construction. 


    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_101

    Le site de l'embarcadère se trouvant sur une rive sud du Rhône, on peut s'attendre à ce que le soleil soit bien souvent caché par les arbres à cet endroit



    Image Fri Mar 27 2020 03:39:13 GMT+0100 (CET)

    Comme l'embarcadère, le théâtre du Galpon se trouve sur une rive sud du fleuve, surplombé d'une colline couverte d'arbres



    Image Fri Mar 27 2020 03:39:13 GMT+0100 (CET)

    La Mangrove se trouve dans un cas différent: se trouvant sur une rive Nord du Rhône, elle sera sans doute bien plus exposée au soleil que les deux premiers sites. En revanche, étant couverte de grands platanes, elle sera probablement abritée du soleil par les feuilles de ceux-ci du printemps à l'automne



    Étude de la Mangrove


    Attirés par ses qualités d'ensoleillement, ses imposants platanes, ou par la forte fréquentation observée, notre choix du lieu sur lequel nous voulions intervenir s'est vite porté sur la Mangrove.

    Il s'agissait donc d'obtenir plus de données sur ce site.

    Une première observation marquante a été la quantité de promeneurs venant sur la Mangrove avec des chiens. Une discussion avec une habituée du lieu a révélé que cette fréquentation était encore accentuée en été par des habitants de la ville cherchant un peu de nature, de calme, ou voulant profiter d'un pic-nic en famille.

    Les traces de cette surfréquentation sont immanquables: sol tassé par les pas des visiteurs, sans herbe ni buissons ni arbustes, trous carbonisés dans le sol laissés par des feux de camps, branches cassées sur le bas des troncs,...

    Un second élément qui nous a paru important était la présence de grands platanes qui allaient sans aucun doute conditionner la construction sur ce site. 

    Un relevé de la position et de la circonférence de ces arbres s'est donc imposé.


     Image Fri Mar 27 2020 03:39:13 GMT+0100 (CET)Image Fri Mar 27 2020 03:39:13 GMT+0100 (CET)

    Team work: Triangulation des arbres sur le site et mesure de leur circonférence



    Image Fri Mar 27 2020 03:39:13 GMT+0100 (CET) 


    Plan de Situation des arbres de la Mangrove, 1:100




    II.1 Phase de recherche: En diagonale



    Références


    Image Fri Mar 27 2020 04:02:32 GMT+0100 (CET)       Image Fri Mar 27 2020 04:02:32 GMT+0100 (CET)


    "Frank Lloyd Wright and the Destruction of the Box" (2011) - H. Allen Brooks

     Journal of the Society of Architectural Historians, Vol. 38, No. 1 (Mar., 1979), pp. 7-14, p. 9


    Afin de conserver la privacité de l'habitant tout en construisant des espaces ouverts, Frank Lloyd Wright utilisait la diagonale. Ainsi la vue de la pièce adjacente se trouve limitée et dépend de la position des personnes.

    Sur cette base, j'ai recherché la forme d'une room créant un jeu de regards à la fois avec l'extérieur et l'intérieur même de la pièce. En forçant la vue en diagonale, la room oblige chacun à la parcourir.

    "La vue privilégiée est maintenant diagonale (...) ce qui augmente la variété des perceptions et le sentiment de privacité" (Théorie de l'Architecture I - Prof. B. Marchand, A. Aviolat, A. Buisson, A Hêche, C. Joud, p. 143)


    Croquis de recherche



    Image Fri Mar 27 2020 04:02:32 GMT+0100 (CET)

    Jeux de regards avec l'extérieur: les lattes posées en diagonales ouvrent ou ferment une vue sur le paysage en fonction de la position de l'habitant



    Image Fri Mar 27 2020 04:02:32 GMT+0100 (CET)

    Tests de configuration de la room en plan, avec interpénétration d'espaces en diagonales et différentes dispositions des lattes




    Maquette de test (échelle 1:20)



    Image Fri Mar 27 2020 04:02:32 GMT+0100 (CET) Image Fri Mar 27 2020 04:02:32 GMT+0100 (CET)




    Image Fri Mar 27 2020 04:02:32 GMT+0100 (CET) Image Fri Mar 27 2020 04:02:32 GMT+0100 (CET)



    II.2 Phase de recherche : Brise soleil


    Rapport au site


    Les études préalables ont montré que le site de la mangrove offrait une grande exposition au soleil, et donc la possibilité de jouer avec les ambiances lumineuses. 


    Image Fri Mar 27 2020 04:19:37 GMT+0100 (CET)


    Image Fri Mar 27 2020 04:19:37 GMT+0100 (CET)

    Site de la Mangrove au niveau du muret. L'exposition est notamment plus forte juste au bord du Rhône, là où les arbres se font plus rares



    Référence


    Le système de lattage en diagonale, que j'ai d'abord utilisé pour des jeux de regards, existe également dans la construction sous le nom de brise soleil vertical. Tout comme les stores, il empêche de se retrouver trop exposé aux rayons durant la journée.



      Image Fri Mar 27 2020 04:25:54 GMT+0100 (CET)         Image Fri Mar 27 2020 04:25:54 GMT+0100 (CET)

    Sources : 

    https://www.conazsolucoes.com.br/2018/03/15/brises-principais-tipos-e-modelos/ 

    https://www.pinterest.com/pin/104568022577873693/



    Deuxième maquette de test (échelle 1:20)



        Image Fri Mar 27 2020 04:25:54 GMT+0100 (CET)      Image Fri Mar 27 2020 04:25:54 GMT+0100 (CET)

    Vue extérieure: le système de lattage fixe exige un déplacement afin de varier entre la position ouverte et fermée


           

    Image Fri Mar 27 2020 04:25:54 GMT+0100 (CET)      Image Fri Mar 27 2020 04:25:54 GMT+0100 (CET)

    Vue intérieure: le système fonctionne de la même manière, et pousse à habiter la pièce


    Image Fri Mar 27 2020 04:25:54 GMT+0100 (CET)      Image Fri Mar 27 2020 04:25:54 GMT+0100 (CET)

     Type d'ombres créées par les lattes: l'habitant peut alors choisir d'être totalement, partiellement ou nullement exposé à la lumière 



    III. Configuration


    Points spécifiques


    La disposition des lattes et la structure de la room étant trop aléatoire, j'ai décidé de définir deux points pour lesquels les conditions de lumière et d'intériorité seront opposées. À partir de ceux-ci, des traits sont tirés vers chaque paroi pour tester le passage des regards et de la lumière, et ainsi adapter les angles des lattes.


    Image Fri Mar 27 2020 04:38:47 GMT+0100 (CET)

    Plan de recherche (échelle 1:20)

    Les deux points choisis sont mis en évidence


        Le premier point (rouge) se trouve totalement exposé au regard et au soleil. Ainsi, la position des lattes se trouve toujours ouverte pour chaque paroi en regardant depuis ce point. De plus, les angles sont choisis afin que les rayons du soleil se dirigent vers le point tout au long de la journée.


    Image Fri Mar 27 2020 04:38:47 GMT+0100 (CET)    Image Fri Mar 27 2020 04:38:47 GMT+0100 (CET)

    Relevé des angles principaux du passage du soleil sur le site, ensuite reportés sur le plan


    Les autres angles intermédiaires servent à configurer les reste des parois. En tournant avec le soleil, les lattes forment une paroi panoramique toujours ouverte sur le paysage en tournant sur place.


        Le deuxième point (bleu) est totalement isolé de l'extérieur, avec une position des lattes toujours fermée et de l'ombre en permanence. Il se trouve alors dans un endroit plus privé et intime. De plus, la vue en diagonale (Frank Lloyd Wright) offre de la privacité dans le plan ouvert.


    Image Fri Mar 27 2020 04:38:47 GMT+0100 (CET)

    La paroi du milieu impose une vue en diagonale et cache les deux points l'un de l'autre



    Hauteurs différentes


    Les deux parois autour du point bleu se distinguent des autres (4m50) par leur hauteur plus basse (2m15).  Ceci définit un espace plus confiné et donc plus intime comparé au point rouge. De plus,  permet de s'accorder à la hauteur de plafond de la room se tenant derrière (Anna, Studio Mignon).


    Image Fri Mar 27 2020 04:38:47 GMT+0100 (CET)

    Début du Monge (échelle 1:20) : la deuxième élévation montre la hauteur plus basse des deux parois



    Plancher dégradé


    Les exigences des deux points définis s'appliquent également au plancher, configuré pour être ouvert sous le point rouge et resserré sous le point bleu. Les espaces entre les planches varient progressivement entre 0 et 5cm. De même, les solives s'écartent jusqu'à leur espacement maximal (3cm x 20 = 60cm) en direction du Rhône. 

    Les zones de passage pour atteindre ces deux points se retrouve dans un entre-deux (solives serrées et planches écartées, ou inversement).


    Image Fri Mar 27 2020 04:38:47 GMT+0100 (CET)

    Vue en élévation (échelle 1:20)



    Image Fri Mar 27 2020 04:38:47 GMT+0100 (CET)

    Axonométrie (échelle 1:20)



    Image Fri Mar 27 2020 04:38:47 GMT+0100 (CET)

    Maquette (échelle 1:10)



    Début de maquette (1:10)



    Image Sat Mar 28 2020 03:02:21 GMT+0100 (CET)

    Plan de situation



    Image Fri Mar 27 2020 04:38:47 GMT+0100 (CET)       Image Fri Mar 27 2020 04:38:47 GMT+0100 (CET)


    Image Sat Mar 28 2020 03:02:21 GMT+0100 (CET)                                    Image Sat Mar 28 2020 03:02:21 GMT+0100 (CET)


      Paroi panoramique face au Rhône

    La lumière passe toujours à travers les lattes



    Image Fri Mar 27 2020 04:38:47 GMT+0100 (CET)       Image Sat Mar 28 2020 03:02:21 GMT+0100 (CET)

    Espace autour du point bleu

    Le soleil n'atteint pas le fond et laisse une zone beaucoup plus sombre



    Image Fri Mar 27 2020 04:38:47 GMT+0100 (CET)     Image Sat Mar 28 2020 03:02:21 GMT+0100 (CET)

    Projet d'Anna (Studio Mignon)

    La superposition des différentes parois limite la vue vers le point bleu




    IV. Maquette 1:10



    Test de la maquette 


    Afin de vérifier si les conditions de lumière voulues s'appliquaient vraiment à la maquette, j'ai simulé la course du soleil au cours d'une journée.


    Image Fri Mar 27 2020 05:05:07 GMT+0100 (CET)

    Simulation des conditions d'ensoleillement du site de la Mangrove

    Les deux zones toujours exposée / toujours ombrée sont bien retrouvées



    Coordination


    Les projets se trouvant sur la même ligne de cellules que le mien (au bord de l'eau) ont baissé leur proto jusqu'au niveau du muret pour se rapprocher de l'eau. Cependant, les cellules derrière les miennes restaient au niveau de base (90cm).

    Les gradins de Vanessa (Studio Mignon) sont donc devenus le moyen de coordonner les deux niveaux. Ainsi, le mur de séparation entre nos deux projets laisse une ouverture sur son gradin le plus élevé au niveau de mon plancher.


    Image Fri Mar 27 2020 05:05:07 GMT+0100 (CET)

    Coordination des projets au bord de l'eau



    Image Fri Mar 27 2020 05:05:07 GMT+0100 (CET)

    Intégration du projet au sein de la protostructure



    V. A new perspective


    Un nouvel atelier


    Le virus COVID-19 se propage rapidement en Europe. L'EPFL ferme ses portes deux jours avant le rendu initial. Après avoir récupéré quelques affaires en catastrophe, nous avons du improviser et  nous adapter à de nouvelles conditions de travail...


    Image Mon Mar 30 2020 01:48:43 GMT+0200 (CEST)    Image Mon Mar 30 2020 01:48:43 GMT+0200 (CEST)

    Nouveau lieu de travail                                   Studio photo improvisé


    Image Mon Mar 30 2020 01:48:43 GMT+0200 (CEST)

    Livret de dessins terminé



    Image Mon Mar 30 2020 01:48:43 GMT+0200 (CEST)            Image Mon Mar 30 2020 01:48:43 GMT+0200 (CEST)

                      Monge (échelle 1:20)                                     Perspective de la paroi panoramique




    Un nouvel outil: Rhino


    Le matériel nécessaire n'étant plus accessible, le logiciel Rhino 6 a été utilisé pour modéliser les projets et continuer à travailler. Ceci a permis de voir les travaux sous un autre angle et donc d'aller plus loin dans le développement du projet.


    Image Sat Mar 28 2020 04:57:18 GMT+0100 (CET)


    Plan, élévations (face et droite)



    Image Sat Mar 28 2020 04:57:18 GMT+0100 (CET)

    Axonométries des parois avec lattage à angle constant





    Image Sat Mar 28 2020 04:57:18 GMT+0100 (CET)

    Axonométries des parois avec lattage à angle variable



    Image Mon Mar 30 2020 01:08:10 GMT+0200 (CEST)

    Axonométries de toute la structure



    Image Mon Mar 30 2020 01:08:10 GMT+0200 (CEST)


    Repères au sol des points définis (panneaux de contreplaqué)

    Les panneaux sont découpés en lamelles de 1cm d'épaisseur et de même largeur que les lattes du plancher pour conserver son dégradé et ne pas encombrer le passage




    Image Mon Mar 30 2020 18:53:09 GMT+0200 (CEST)

    Vue du site derrière la paroi panoramique



    Deux nouvelles planches A1



    Image Mon Mar 30 2020 12:50:21 GMT+0200 (CEST)


    Plan, coupe derrière, coupe droite (échelle 1:20)



    Image Mon Mar 30 2020 02:32:09 GMT+0200 (CEST)


    Axonométries (échelle 1:20)

    Perspectives depuis les deux points définis

    Détails de construction (échelle 1:5)


  • Storyboard

    Par Villafranca Alima Inès, 04/03/20


    Image Wed Mar 04 2020 01:53:54 GMT+0100 (CET)




  • ÉTUDES PRÉALABLES

    Par Combes Baptiste Virgile, Nkiambi Jonas Pacific, Ruiz Medina Maria, Schulhof Phileas Robin Johannes, Villafranca Alima Inès, 22/02/20

    Étude de l'ensoleillement des sites

    Une première caractéristique importante d'un lieu destiné à être aménagé est son exposition au soleil.

    En effet, le niveau d'ensoleillement va jouer un rôle important dans la fréquentation d'un lieu au bord du Rhône.

    Grâce aux coordonnées GPS des différents sites, il nous a été possible de créer des cartes avec des diagrammes solaires pour chacun des potentiels lieux de construction. 


    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_101

    Le site de l'embarcadère se trouvant sur une rive sud du Rhône, on peut s'attendre à ce que le soleil soit 

    bien souvent caché par les arbres à cet endroit.




    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_102

    Comme l'embarcadère, le théâtre du Galpon se trouve sur une rive sud du fleuve, surplombé d'une colline cou-

    verte d'arbres. Les caractéristiques d'ensoleillement de ces deux sites seront donc certainement similaires.



    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_103

    La Mangrove se trouve dans un cas différent: se trouvant sur une rive Nord du Rhône, elle sera sans doute bien plus exposée au soleil que les deux premiers sites. En revanche, étant couverte de grands platanes, elle sera probablement abritée du soleil par les feuilles de ceux-ci du printemps à l'automne.




    Étude de la Mangrove

    Attirés par ses qualités d'ensoleillement, ses imposants platanes, ou par la forte fréquentation observée, notre choix du lieu sur lequel nous voulions intervenir s'est vite porté sur la Mangrove.

    Il s'agissait donc d'obtenir plus de données sur ce site.

    Une première observation marquante a été la quantité de promeneurs venant sur la Mangrove avec des chiens. Une discussion avec une habituée du lieu a révélé que cette fréquentation était encore accentuée en été par des habitants de la ville cherchant un peu de nature, de calme, ou voulant profiter d'un pic-nic en famille.

    Les traces de cette surfréquentation sont immanquables: sol tassé par les pas des visiteurs, sans herbe ni buissons ni arbustes, trous carbonisés dans le sol laissés par des feux de camps, branches cassées sur le bas des troncs,...

    Un second élément qui nous a paru  important était la présence de grands platanes qui allaient sans aucun doute conditionner la construction sur ce site. Un relevé de la position et de la circonférence de ces arbres s'est donc imposé.


    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_104

    Team work: Triangulation des arbres sur le site et mesure de leur circonférence.



    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_201

    Plan de Situation des arbres de la Mangrove, 1:100.

  • Liaison

    Par Combes Baptiste Virgile, Villafranca Alima Inès, 18/12/19



    Afin de coordonner les projets au sein de la protostructure, il était important de travailler sur l’interdépendance des différents plans dans l’espace. Pour ce faire, différents points d’appuis ont été définis sur la protostructure, lesquels déterminent la forme de la construction. Celle-ci est composée de deux plans qui s’intersectent et portent un plan vertical en s’encrant sur la protostructure afin de transmettre les efforts induits par la charge entre les modules. La structure se présente alors comme un lien servant à l’interaction entre les deux édifices qui l’entourent.



    Image Wed Dec 18 2019 18:25:35 GMT+0100 (CET)



    Image Wed Dec 18 2019 18:25:35 GMT+0100 (CET)Image Wed Dec 18 2019 18:25:35 GMT+0100 (CET)

                                                   

    Détails d'assemblage bois/plâtre


    Image Wed Dec 18 2019 18:25:35 GMT+0100 (CET)  


            Jonction des deux plans


    Image Wed Dec 18 2019 19:32:46 GMT+0100 (CET)Image Wed Dec 18 2019 19:32:46 GMT+0100 (CET)

    Interdépendance des plans



    L’interaction des deux plans crée un espace, aussi défini par la topographie. Celle-ci est l’élément premier, sur lequel s’appuie la construction. Si on la compare à une scène, la structure venant s’installer au-dessus peut être considéré comme un dispositif scénique, un décor. Ainsi ces deux éléments définissent un espace « habitable » (ALICE – CODEX III, Planes, p. 41) et interagissent : le décor vient conditionner la scène en déterminant son espace : « Le décor est donc aussi ce qui permet à l’architecture d’être quelque part » (ALICE – CODEX III, Planes, p. 47)




    Image Wed Dec 18 2019 18:25:35 GMT+0100 (CET)


    Vue d'ensemble de la cellule