• structure finale

    Par Bexkens Maïa, Diego Alemanyscenini, 18/12/19


    Image Wed Dec 18 2019 11:43:55 GMT+0100 (CET)    Image Wed Dec 18 2019 11:43:55 GMT+0100 (CET)







    Image Wed Dec 18 2019 11:43:55 GMT+0100 (CET)    Image Wed Dec 18 2019 11:43:55 GMT+0100 (CET)







  • Scaffolding

    Par Bexkens Maïa, Diego Alemanyscenini, 17/12/19

    Pour ce qui est de cette phase, nous nous sommes intéressés, comme lors de la phase précédente, à une cavité et à ses particularités. De ce fait notre structure a été inspirée par le sol de cette cavité et deux de ses plans.

    A la suite de ce choix nous fumes confronté au Challenge de stabiliser cette structure grâce à son poids et différents appuis choisis préalablement. Nous nous sommes aussi fixé comme objectif de rendre cette structure facilement montable et démontable ainsi que d’avoir des appuis sur la protostrcuture modulable, permettant une adaptabiilité elevée de notre structure vis-à-vis de la protostructure.

    Nous avons donc comme résultat une structure stabilisée par son poids et étant peu affectée par des charges ponctuelles de par sa symbiose avec le sol sur laquelle elle est posée. 

    Dans la continuité de ce projet, une élévation basée sur cette base stable ou le développement d’un « chemin » ou d’une plateforme venant s’appuyer sur cette structure serait envisageable.




    Afin d'avoir la possibilité de monter et démonter la structure sans affecter de manière significative, nous avons élaborer deux système d'accroche différents :

    Image Tue Dec 17 2019 22:57:55 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)                         Image Tue Dec 17 2019 22:57:55 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)






                                                               







  • catalogue de supports:

    Par Bexkens Maïa, Diego Alemanyscenini, 17/12/19


    Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)

    Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)






    Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)

         Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)             
    Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)                                                                                                   





    Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)                                             

             Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)      





    Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET) Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET) Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)

    Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)Image Tue Dec 17 2019 09:16:23 GMT+0100 (CET)






  • Modélisation du son

    Par Bexkens Maïa, Diego Alemanyscenini, Domezon Quentin, Triantoro Adrianus, 03/12/19

    Faire ressentir ce qui n’est pas visible est le point de départ de notre recherche sur le la réverbération, base de notre projet architectural. Plus précisément, notre but est d’amplifier le phénomène acoustique de la réverbération qui se produit à l’intérieur des parois d’un puits de base rectangulaire servant de sortie d’un abri atomique.

    Notre plate-forme de forme polygonale s’adapte a l’intensité acoustique de la réverbération. Les zones comportant une faible mesure ont été élevées au niveau de la grille d’une part pour amplifier l’intensité sonore, mais aussi pour donner une visualisation de l’hétérogénéité des décibels mesurés autour de celle-ci.

    Par ailleurs nous avons pris le centre de la grille comme point (0:0) pour élaborer notre matrice circulaire. Ipso facto, ce sont les diverses données sonores qui nous prescrivent la forme dumeshdebasetriangulaire etdéfinissentlasurfacedelaplate-forme.Deplus,lacoque sonore composée d’un mesh de triangles équilatéraux, érigée à l’opposé de la plate-forme permet de concentrer la réverbération dans la zone relativement plate de la plate-forme.

    En ce qui concerne l’expérience architecturale, ce dispositif organise méthodiquement les données sensorielles permettant une prise de conscience de ce phénomène invisible à l’œil nu.

    L’irrégularité de l’inclinaison de chaque triangle induit une instabilité physique perturbante qui nous sollicite par conséquent à une recherche constante de stabilité ; la sensation d’inconfort stimule la prise de conscience du phénomène acoustique qui reste à découvrir.

    Finalement, lorsqu’on émet un son en direction du « puits », le phénomène sonore révèle enfin.

    C’est ainsi que ce dispositif de nature acoustique se qualifie comme étant une « loupe » qui permet une prise de conscience graduelle du phénomène in situ.

  • Structure in situ

    Par Bexkens Maïa, Diego Alemanyscenini, Domezon Quentin, Triantoro Adrianus, 03/12/19


    Image Tue Dec 03 2019 09:26:03 GMT+0100 (CET)




    Image Tue Dec 03 2019 09:26:03 GMT+0100 (CET)