• TEXTE DE SYNTHESE

    Par Domezon Quentin, 01/04/20


    Avant tout je souhaiterais remettre en contexte mes premières impression en arrivant sur ce site de la mangrove. Celles-ci étaient marquées par une attraction naturelle vers le Rhône mais en m’y attardant un peu j’ai pu observer une progression en trois étapes : 1 - un sol relativement souple et guère accueillant ; 2 - un petit bandeau d’eau stagnante et sans mouvement ; 3 - ce fleuve plein de vie.


    J’ai alors voulu créer un espace renforçant l’interaction avec le Rhône et pour cela j’ai commencé à élaborer un concept de bains thermaux. Ainsi j’ai imaginé construire une première plateforme venant au plus près de l’eau. Ceci m’a amené à deux solutions. La première était de concevoir une structure en treillis prenant appuis sur un muret existant et venant raser l’eau. Après réflexion cette dernière s’est vite avérée complexe et dans ce sens je me suis donc dirigé sur un système de flotteur avec des barils. Pour ce dernier j’ai notamment dû penser à pouvoir contenir les éventuelles fluctuations du fleuve et la force que ce dernier allait exercer sur ma structure.


    En avançant dans mon projet, le muret m’est apparu comme un élément essentiel du site. Effectivement, il m’a servi de point d’appuis pour ma première structure mais a aussi dicter la géométrie d’un bassin supérieur. Ainsi j’ai réfléchi à créer un bassin au premier niveau de la protostructure au-dessus du bandeau d’eau stagnante. Ceci dans la volonté de créer un second bain visant des usagers plus jeunes et redonnant vie à cet étang à première vu incommode. En résumé, j’ai voulu créer un espace de détente dédier à la baignade pour des utilisateurs de tout âge.



  • ROOMS_réflexions post-critiques

    Par Toupance Sacha, 31/03/20


    À l'issu de ma critique, plusieurs éléments et pistes de réflexions ont été mis en lumière: 


    - Par la création des marches qui descendent à la plateforme et par le fait que celles-ci soient enveloppées par un bardage et un toit, un escalier ""accidentel"" apparaît au sommet.

    L'aspect trop maladroit de l'apparition de ce 2ème escalier n'apparaît pas très gérée. 

    Trois manières d'y remédier; rendre fonctionnel cet escalier sommital, le supprimer, l'effacer.

    - Les dimensions de la plateforme mériteraient une investigation précise.

    Noyau de ma proposition spatiale, la plateforme a retenu toute mon intention durant les phases d'élaboration. Toutefois créer des prototypes différents et pouvant tenir compte d'expérimentations des possibilités eut été intéressant. À explorer par les outils informatiques.

    - Idée : rendre plus saillant les différentes strates structurelles.

    Proposition de Camille Vallet, invitée à la critique: faire dépasser les marches du bardage - idée que j'avais rencontrée en phase de conception sur rhino mais que je n'ai pas pris le temps d'explorer.

    Cette idée m'apparaît effectivement séduisante. Elle impose une distinction structurelle; les plans verticaux n'ont pas la même fonction que les poutres-marches. Une meilleure lisibilité est offerte par ce changement de dimension.

    En me concentrant sur l'expérience de l'usager, j'ai négligé l'aspect extérieur - vue de la berge d'en face. 


    Image Tue Mar 31 2020 11:25:16 GMT+0200 (CEST)


  • Synthèse de ROOMS

    Par De Coulon Alix, 31/03/20

    L'intention spatiale de mon projet a été de créer un espace d'exposition temporel dans lequel le paysage se fragmente en de multiples ouvertures qui apparaissent comme des œuvres d'art, et qui évoluent au fil des saisons. La conception de mon projet, sa géométrie et ses dimensions, a initialement été déterminé par l'emplacement des ouvertures, qui ont évolué durant mon travail. Les usagers découvrent un lieu particulier, composé de 8 ouvertures fragmentées distinctes qui permettent de découvrir le paysage sous différentes perspectives selon que le corps est en mouvement ou immobile. 

    Chaque image fragmentée du paysage est singulière et unique, et peut amener l'usager à découvrir des éléments qu'il n'aurait pas observés et à mettre en avant la beauté de certaines de ses composantes. J’ai eu envie que le promeneur souhaite revoir le paysage dans son ensemble avec un regard différent. Lorsqu'il se trouve à l'intérieur de la structure, l'usager peut développer un sentiment d'intimité et de proximité avec les éléments du paysage.

    A travers ce projet, je souhaite que les usagers puissent vivre une expérience sensorielle unique et personnelle qui leur permet d'avoir un regard plus ouvert et sensible sur le paysage qui les entoure.

    Le passage au logiciel 3D Rhinoceros m’a permis de mieux simuler la vision du promeneur et d’adapter la structure pour que l’usager découvre au fur et à mesure les différentes ouvertures. L’agencement des parois a été conçu pour que le promeneur adopte une position dynamique pour atteindre chaque ouverture. Le logiciel m’a aussi permis de créer et de repenser à de véritables connexions avec les projets à proximité, notamment avec le projet de Sacha.

  • Lien vers les pdf rhino

    Par Bossel Adrien, 30/03/20


    Image Mon Mar 30 2020 23:39:27 GMT+0200 (CEST)


    Lien pour télécharger mes fichiers rhino.pdf

    https://we.tl/t-UQ0I0gaTob

  • Plan commun ROOMS_FAUVEL-MARÉCHAL

    Par Bossel Adrien, Bourdon Marie, Chatain Marie, Curinga Noah, De Coulon Alix, Diego Alemanyscenini, Domezon Quentin, Keum Su sie, Lekaj Alisa, Mizel Flavia, Molliet Julian, Pichler Carolina, Schwaiger Dylan, Toupance Sacha, Triantoro Adrianus, Vuchkova Blagica, 30/03/20



    Plan commun ROOMS_FAUVEL-MARÉCHAL

    https://we.tl/t-YOemYYMRgz



    Image Mon Mar 30 2020 08:26:03 GMT+0200 (CEST)