• Synthèse ROOMS - Week 21

    Par Pachoud Aurélien, 29/03/20


    Image Sun Mar 29 2020 23:48:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale) Image Sun Mar 29 2020 23:48:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Choix du site, cadre naturel et lieu de passage


    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Idée de base, jonction de deux blocs à des hauteurs différentes

    Le bloc le plus bas offre une vue totalement dégagée

    Les parois obstruent la vision depuis l'extérieur


    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Changement de plan, le lien avec La Jonction étant trop faible


    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Nouveau plan, le projet possède deux niveaux d'intérieurs

    Possibilité de tourner tout autour et offre divers expériences de vision


    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale) Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Les deux niveaux de parois permettent d'avoir différents niveau d'obstruction de la vision

    Plus on entre dans le projet, plus la vision est dégagée



    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale) Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Les passages latéraux offrent une vision restreinte du Rhône



    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Le dernier niveau d'intérieur offre une vue totalement dégagée


    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Autre expérience de vision grâce à des ombres portées


    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Vue de l'intérieur du projet en perspective



    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Planche A0



    Texte:

    L’embarcadère d’Onex étant essentiellement un lieu de passage, le projet a pour but d’inviter les passants à s’arrêter un moment sur ce site.

    L’idée de base de ce projet était de créer un projet faisant écho à la Jonction et l’environnement alentours. Le lien avec la Jonction étant trop faible, il a été abandonné pour mettre l’accent sur une des caractéristiques du projet, un jeu d’obstruction de la vision.

    Les projet possède deux niveaux d’interiorité, chacun délimité par des parois composées de lattes espacées de manière régulière. Le niveau le plus extérieur voit ses lattes orientées verticalement, tandis que le niveau le plus intérieur voit ses lattes orientéées horizontalement. Ces 2 orientations différentes permettent à un observateur extérieur d’entrevoir l’intérieur du projet, éveillant ainsi sa curiosité.

    L’utilisateur peut décider d’entrer dans le projet en montant quelques marches, ce qui a pour effet de l’éloigner du Rhône. Il arrive dans le premier niveau d’intériorité, depuis lequel il a une vision très focalisée sur le Rhône qui n’offre quasiment pas de dégagement. Ce niveau d’interiorité possède également un garde-corps qui a pour effet de faire entre l’utilisateur et le Rhône. Cet intérieur offre également une vision encore obstruée sur le deuxième niveau d’intérieur du projet.

    Depuis ce passage exigu, l’utilisateur peut descendre quelques marches et se rendre sur un vaste plancher offrant une vue totalement dégagée sur le Rhône. Contrairement aux passages latéraux, ce niveau d’intérieur permet à plusieurs utilisateurs de profiter de cette vue. Le plancher donne également la sensation de se prolonger avec le Rhône.

    Depuis ce plancher, l’utilsateur peut monter quelques marches pour se retrouver à nouveau dans un passage exigu, permettant d’accéder au projet d’Hania.

    Le projet permet aux utilisateurs de tourner tout autour de lui, leur offrant différentes expériences de vision, qu’elle soit complètement ou partiellement obstruée voire totalement dégagée. La lumière offre également à l’utilisateur une autre expérience de la vision grâce à des projections d’ombres provoquées par les parois.

  • Maquette virtuelle - Week 19

    Par Pachoud Aurélien, 22/03/20

    Image Sun Mar 22 2020 17:34:25 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Sun Mar 22 2020 17:34:25 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Rendus 3D avec Rhino

  • Collages - Week 19

    Par Pachoud Aurélien, 22/03/20

    Image Sun Mar 22 2020 17:28:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Sun Mar 22 2020 17:28:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Sun Mar 22 2020 17:28:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Vues sur le Rhône depuis les différents niveaux d'intériorité

  • Rhino - Week 19

    Par Pachoud Aurélien, 22/03/20
    Image Sun Mar 22 2020 17:18:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Plan


    Image Sun Mar 22 2020 17:18:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) Image Sun Mar 22 2020 17:18:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Elévations, avant et arrière



    Image Sun Mar 22 2020 17:18:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) Image Sun Mar 22 2020 17:18:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Elévations, gauche et droite


    Image Sun Mar 22 2020 17:18:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Axonométrie, vue côté Onex



    Image Sun Mar 22 2020 17:18:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Axonométrie, vue côté Rhône


    Image Sun Mar 22 2020 17:18:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Perspective



  • Texte Rooms - Week 18

    Par Pachoud Aurélien, 15/03/20

    Pour cette phase Rooms, l’objectif était de créer une relation de spatialité entre notre corps et l’environnement alentours.

    La première étape a donc été de sélectionner un site et un emplacement. Je me suis interessé au site de l’embarcadère d’Onex, plus particulièrement sur la plage située à quelques mètres de cet embarcadère. Une des raisons qui m’a poussé à choisir ce site est son éloignement par rapport à la ville. Une autre raison est le fait qu’il s’agit d’un lieu de passage, fréquenté par des randonneurs, des coureurs, voire par des bateaux suivant la période de l’année.

    L’idée de ce projet était de créer un espace faisant écho à divers éléments du site et invitant les passants s’arrêter l’espace de quelques instants.

    La première idée était de rappeler le site de La Jonction en rejoignant deux blocs entre eux. Cette idée a été abandonnée au final, étant donné que l’embarcadère d’Onex est le site le plus éloigné de La Jonction.

    La deuxième idée était de faire écho à la pente qui permet l’accès au site. En effet, la localité d’Onex se situe en hauteur par rapport au Rhône et de ce fait il faut descendre pour s’en rapprocher. Afin de créer un sentiment de proximité avec le Rhône, l’utilisateur doit donc descendre quelques marches en arrivant dans la Room.

    La troisième idée était d’éveiller la curiosité des passants afin qu’ils s’arrêtent et profitent du site. Pour ce faire, la Room joue sur la visibilité des utilisateurs. Des parois basées sur un système de lattes horizonatales espacées de manière régulière permet d’obstruer la vision. En jouant avec un deuxième niveau de parois, cette-fois alternées dans le sens vertical, l’obstruction de la vision est presque totale et renforce ce sentiment de curiosité. Les projets situés à l’arrière de la Room font aussi office de barrière à la vision.

    Les parois les plus à l’extérieur rappellent les arbres qui s’étendent verticalement et qui jouent le rôle de barrière visuelle entre Onex et le Rhône. Les parois intérieures rappelent quant à elles le Rhône qui sétend horizontalement.

    Le projet joue également sur la frustration de l’utilisateur en lui permettant de venir proches des parois les plus intérieures et ainsi voir en partie l’intérieur de la Room. Des marches situées entre les deux niveaux de parois joue aussi cette frustration en forçant l’utilisateur à monter et à s’éloigner du Rhône. Le sommet de ces marches est aussi plus éloigné du Rhône que l’intérieur de la Room.

    En arrivant à l’intérieur de la Room, l’utilisateur a une vue totalement dégagée sur le Rhône et le vaste plancher donne l’impression que la Room se prolonge avec le Rhône. Le vaste espace intérieur et satisfaisant vient contrasté avec les passages latéraux exigus et frustrants.