• WEEK 10 - PROCESSUS DE CONSTRUCTION

    Par Bailey Vanessa, Girardet Victor, Martin Clara, Saraiva Gaétan, 24/11/19



    Image Mon Nov 25 2019 19:29:29 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Différentes étapes de la découpe du bois + modélisation de la perspective

  • WEEK 10 - DESSINS PLANES

    Par Bailey Vanessa, Girardet Victor, Martin Clara, Saraiva Gaétan, 24/11/19







    Image Sun Dec 01 2019 19:30:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Plan et élévations de la structure finale, échelle 1:10 - dessin de Vanessa




    Image Sun Nov 24 2019 18:38:26 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Perspective uniquement en trait, différents points de vue, échelle 1:10 - dessin de Victor







    Image Fri Nov 29 2019 21:50:40 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Perspective de la structure finale, point de vue à hauteur humaine, échelle 1:10 - dessin de Victor




  • WEEK 9 - RECHERCHE

    Par Bailey Vanessa, Girardet Victor, Martin Clara, Saraiva Gaétan, 18/11/19


    Image Mon Nov 18 2019 15:19:59 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Travail de recherche par la maquette, à partir du cube


  • WEEK 7 - TEXTE

    Par Bailey Vanessa, Girardet Victor, Saraiva Gaétan, 10/11/19

        Nous sommes partis à Evian pour voir les projets de l’année dernière. Arrivés au site, nous avons tout de suite été attirés par la protostructure à droite de l’écran, celle du studio Cheung. Lorsque nous sommes entrés dans la structure, nous avons découvert l’espace. La série de latte en bois et les différents noeuds semblaient un bon début pour notre projet. Avant d’aller sur place, nous nous sommes intéressés au quadrillage qui avait été placé sur l’ensemble d’Evian. C’est un système composé de modules carrés de 150x150. A partir de cela, nous avons choisi le carré, le cube, comme forme de base. C’est une forme assez simple qui s’est complexifiée au fil de notre travail. Nous avons fait entrer ce cube à l’intérieure de l’espace de la structure, puis nous l’avons adapté pour y faire apparaître notre interstice. Ce n’était donc plus un cube. L’espace que nous avions choisi est marqué par des noeuds complexes et des diagonales. Notre but était surtout de faire apparaître sur ce cube de nombreux détails bien différents sur chaque face et chaque angle.

        Nous avons alors commencé par dessiner des plans et des élévations afin d’avoir une meilleur compréhension de l’espace que nous avions choisi. Ce processus était assez compliqué car nous ne saisissions pas la composition des noeuds. C’est pour cela que nous avons fabriqué une maquette en baguettes de bois à une échelle de 1:10. Cette maquette nous a permis de mieux visualiser le vide à l’intérieur de notre “cube”. Nous avons inclus la structure autour de notre espace afin de mieux comprendre où il se situait et de visualiser notre interstice. Puis, nous avons dessiné une axonométrie des interstices et une axonométrie éclatée du moule pour faciliter sa confection. Ensuite nous nous sommes mis au moule, nous l'avons fabriqué complètement en carton, ce qui était un processus assez complexe. Lorsque nous l'avons finalement démoulé, nous avons pu commencer à mettre en relation notre projet avec celui d’autres groupes voisins. 

        Pour les mesures, nous nous sommes rendus compte assez vite que celle du plan et celle sur place étaient bien différentes. Fallait-il idéaliser ou pousser les mesures au plus juste possible ? Nous avons choisi de se fier à nos mesures. Cela a soulevé un point important, celui de la temporalité. Si les mesures que l’on avait mesurées sur place étaient si différentes, était-il possible que ça soit la structure qui avait changé avec le temps. Et donc si elles avaient changé en l’espace de trois mois, comment évolueraient-elles dans le futur?

        Pour finir, nous avons donc choisi cet interstice, sans élément entièrement inclus à l’intérieur, afin de retrouver seulement les creux à la surface de notre plâtre final. Nous voulions rendre visible seulement ce qui nous intéressait. Dans notre projet, nous avons fait ressortir la complexité dans la simplicité. Le cube est une forme géométrique assez simple mais grâce à la protostructure qui l'entour, cela a crée une certaine complexité.

  • Week 7, superposition des groupes 1 et 4

    Par Bailey Vanessa, Crisinel Louis, Girardet Victor, Margueron Jérôme, Saraiva Gaétan, 03/11/19


    Image Sun Nov 03 2019 22:01:16 GMT+0100 (CET)

    maquettes en plâtre de l'espace négatif superposées l'une sur l'autre