• ROOMS - Synthèse finale

    Par Bailey Vanessa, 01/04/20

    Le lien entre la Mangrove et le fleuve m’a fortement intéressé lors de notre visite en décembre. Pour ma ROOM, j’ai décidé de repartir du cube comme pour PLANES. Cependant, je voulais quand même m’en éloigner.

    Pour faire apparaître la notion d’intériorité, le cube semblait un bon départ. Si l’on se met à l’intérieur, le cube est comme une ROOM. On ressent l’intériorité de l’objet par ces « murs », « sol » et « plafond ». Composé de quatre faces verticales et deux faces horizontales, elles encadrent l’espace. Afin de pouvoir disposer du cube, j’ai décomposé ces six faces, pour les aménager dans la protostructure. Pour créer le plus d’espace favorable au mouvement, j’ai inversé les faces verticales et horizontales.  Avec ces différents « plans », je voulais créer comme un lien entre la Mangrove et le Rhône, une « descente ». Les quatre faces horizontales, maintenant devenues plateformes, sont arrangées de façon à créer une « pente », un « escalier ». Tandis que mes deux faces verticales, viennent se glisser dans ces même plateformes. Avec ces plans horizontaux et verticaux ont retrouve aussi l’espace euclidien qui est absent sur le site. Les plateformes, qui forment la descente, ont pour rôle de délimiter le projet mais aussi de faire ce lien en le site et l’eau. Les verticaux, eux, viennent guider le chemin des visiteurs en encadrant la promenade. Mais ils permettent aussi de « fermer » l’espace et de le rendre plus intime, en cachant légèrement l’extérieur. En disposant les plateformes de cette façon, je veux aussi qu’elles permettent aux gens de s’asseoir ou de faire une pause pour admirer le Rhône. 

    Le sentiment d'intériorité n'est pas seulement ressenti lorsque l'on se trouve encadré de quatre murs. Comme il est dit dans le codex: "A room has partitions or walls  but not necessarily robust ones". Les deux "panneaux" verticaux servent à guider les gens, mais aussi à "encadrer" l'espace de mon projet. Ce ne sont pas des "murs" mais ils ont la même fonction. Ils s'interposent légèrement entre l'intérieur du projet et l'extérieur, la Mangrove. La limite entre les deux devient à peine perceptible. Le but du projet est donc de brouiller cette limite entre extérieur et intérieur. Je ne veux pas totalement fermer l’espace du projet mais plutôt suggérer un espace clos par ces plans verticaux. Le sentiment d’intériorité dépend donc du ressentis du visiteur lorsqu’il rentre dans cette espace. 

  • ROOMS Texte de Synthèse

    Par Schluessel Noémie, 01/04/20

    Un nouveau point de vue


    Le site de l'embarcadère d'Onex m'est apparu comme un lieu accueillant et agréable. L'emplacement que j'ai choisi en particulier est celui de la plage qui est proche du chemin mais aussi qui offre une vision sur le Rhône dissimulée par les branches des arbres et ce n'est qu'en s'approchant de la rive que l'on peu y avoir une vision dégagée.

    J'ai décidé d'y inscrire mon projet qui constituerait un cheminement menant à un point de vue sur une fenêtre de ce paysage donné.

    Mon projet débute proche d'un croisement de sentiers, j'ai ainsi eu l'idée d'y incorporer une rampe elle-même suivie d'un plancher légèrement incliné afin de les mettre en relation.

    La vision que l'on a du paysage environnent depuis mon projet est délimitée par deux panneaux verticaux. L'orientation de ces panneaux a été l'une des problématiques de mon projet, de nombreux tests en dessin et en maquette ont été effectués afin de trouver une disposition optimale. Il faut donc emprunter la room en entier pour parvenir à la vue qu'elle offre.

    En ce qui concerne la construction, j'ai décidé de répéter le motif constructif de la protostructure pour soutenir la rampe ce qui apporte à mon projet une adéquation avec cette dernière. La liaison entre le plancher de la rampe et celui de la plateforme se traduit par l'assemblage de leurs solives respectives.

    Enfin mon projet propose au visiteur un cheminement à un point de vue inconnu sur le Rhône qu'il ne découvrira qu'en arrivant au bout de cette ascension.

  • ROOMS, Week 6, texte de synthèse

    Par Métral Bastian, 01/04/20

    Mon projet prend place à l'embarcadère d'Onex à côté du ponton, où j'y ai, tout de suite, placé un quadrillage composé de carrés de 40cm afin de relever les éléments du site : particulièrement les pierres dessinant la rive du Rhône. 

    Lors du premier exercice de cette phase, nous avons travaillé sur des scènes de film, où devait figurer une intériorité en contraste (ou non) avec une extériorité. Ma scène (Parasite, 2019) s'est centrée sur un entresol bas avec une fenêtre haute donnant sur la rue. J'ai repris cette idée de hauteur de la vision sur l'extérieur comme base de mon projet.

    La première version de ma room s'articulait en un escalier qui tourne avec des marches de formes différentes, ce qui reprend la courbe créée par les pierres du site. Les parois forment une frontière entre intérieur et extérieur, tel les rochers qui marque le paysage entre le Rhône et la terre.

    Les parois commençaient à une hauteur assez haute ne laissant que difficilement la vue aller vers l'extérieur, puis en decrescendo, les parois diminuaient en garde-corps sur la partie haute du projet.

    Un problème structurel est rapidement apparu : les éléments verticaux supportant la structure ne fonctionnait pas avec le quadrillage (pièce centrale du projet). J’ai donc revu la structure me reposant beaucoup plus sur la grille (40x40). Chaque élément vertical prend place autour d’un nœud du quadrillage. Cela permet de créer à l’aide de triangles (les marches) sa forme.

    La nouvelle structure repose sur différents éléments : des verticaux , qui en leur base pincent le quadrillage et en leur sommet pincent les éléments horizontaux. Ces éléments reprennent la forme de la grille.

    Ce sont les marches, des panneaux visés sur les éléments horizontaux, qui donnent sa forme si particulière à la room et qui permet l’intériorité du projet, alors qu’au début, tout était centré sur la forme non-orthogonale, délaissant le lien à la grille qui fait la lien au site. Les marchent permettent d’atteindre la plateforme au centre de la structure.


  • ROOMS_MIGNON_essaoudiaya_detaildeconstruction

    Par Essaoudi Aya, 31/03/20



    Image Tue Mar 31 2020 23:17:56 GMT+0200 (CEST)

    Axonometrie éclatée echelle 1:20 et 1:8

  • ROOMS_MIGNON_essaoudiaya_planchededessin

    Par Essaoudi Aya, 31/03/20


    Image Tue Mar 31 2020 23:15:02 GMT+0200 (CEST)