• MEASURES_Digging out

    Par Bussy Léane, Couelle Jeanne, 03/11/19

    Sur le site d'Évian "House Murmures", quelques fragment de notre processus de mesure ...

    Image Sun Nov 03 2019 15:34:15 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    ... ainsi que de l'empreinte de notre interstice 

    Image Sun Nov 03 2019 15:34:15 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    "Our fingers pull away with a baton stick until the garden is finished"


    Nous nous sommes intéressées au fondement de la structure. Les piliers de bois sont plongés dans des blocs de béton, enfouis sous terre. C'est en creusant que nous avons pu découvrir la forme unique de notre bloc et d'en embrasser la forme à l'aide d'un coulage de plâtre.


    Matérialisation de notre interstice au studio à l'aide de nos mesures

    Image Sun Nov 03 2019 15:34:15 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Mon Nov 04 2019 08:40:59 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Nov 03 2019 15:34:15 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    « Au terme de l’opération, nous obtenons plus que l’équivalent de la chose : son image allégée, débarrassée des accidents et susceptible d’une évaluation » - Dictionnaire d'histoire et Philosophie des sciences (1999) Paris

    Ce vide, formé de plâtre, n’est finalement que la matérialisation de l’interstice que nous avons créé auparavant à Évian. Une image sur laquelle la réalité a été modifiée par nos mesures, effectuées sur le site même, à une échelle choisie. En effet, les détails de la limite de notre interstice sont de l’ordre du millième de millimètre, si ce n’est encore plus petit. Or nous n’avions pas les outils pour effectuer des mesures si précises, si ces outils existent seulement. Nous avons donc pu jouer avec la taille de notre interstice. Il est impossible de le mesurer avec notre bras puisque sa taille lui est bien inférieure mais il est possible de le faire avec un pied, un doigt ou un bout de bois.

    La matérialisation de notre interstice permet d’en partager son essence, sa forme, plutôt que ses complexes détails. La partie haute reste cependant plus détaillée que le bas. Il s’agit d’un jeu d’échelle entre l’observateur et le vide même. Le haut de l’interstice est la partie qui est encore visible après en avoir pris l’empreinte à l’aide de plâtre, alors qu’à l’opposé, le bas ne l’est plus. Ainsi le bas de notre interstice semble être vu à grande échelle, avec très peu de détails (puisque l’empreinte de l’interstice empêche tout observateur d’en voir le bas, à moins que cet observateur ne soit sous terre) ; et le haut semble être vu à plus petite échelle avec plus de détails (partie de l’interstice encore visible après avoir pris l’empreinte).


    Et si finalement nous pouvions jouer avec notre propre échelle, si nous étions capables d’être à échelle et de nous approprier le vide, nous pourrions le voir d’une toute nouvelle manière : de l’intérieur.


    Image Sat Nov 09 2019 11:06:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Interstice & Structure

    Image Sat Nov 09 2019 11:06:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    L'interstice aux fondations n'est qu'une petite partie de notre structure qui en réalité s'élance vers le ciel

    Image Sat Nov 09 2019 11:06:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Pour le scénario de durabilité nous avons décidé de garder la structure, de laisser la nature reprendre ses droits pour qu'elle vienne l'habiter entièrement 

    Image Sat Nov 09 2019 11:06:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

     Jonathan Jonk Jimenez


    Finalement, a quelle échelle doit-on se placer pour pleinement habiter la structure ?



  • CRAFTS_le sol du Panthéon_plâtrer

    Par Bonnet Iciar, Bussy Léane, Couelle Jeanne, de Huu Audrey, Deshayes Charlotte, Divonre Lisa, Dürig Alexander, Fleischer Adrien, Hajoubi Youssra, Hausel Anna, Lam Kenneth, Ozhiganova Anna, Paidoussis Léa, Perrin Raphaël, Sills Sophie, Von Flüe Oriane, 05/10/19

    Plâtrant pour la première fois, nous avons décidé de travailler tous ensemble pour être plus efficace. Nous avons formé organiquement trois groupes pour chacun des processus requis: préparation du plâtre et mélange de la matière, écoulement et homogénéisation de la forme. 


    Image Sat Oct 05 2019 13:58:31 GMT+0200 (CEST)

    Préparation du plâtre et mélange


    Image Sat Oct 05 2019 13:58:31 GMT+0200 (CEST)

    Coulée du plâtre dans les moules


    Image Sat Oct 05 2019 13:58:31 GMT+0200 (CEST)

    Lissage de la surface à la règle


    Déroulement du processus en entier

  • CRAFT_le sol du Panthéon_maquettes & dessins

    Par Bussy Léane, Couelle Jeanne, 20/09/19

    Le Panthéon possède un sol légèrement incurvé ce qui lui donne une structure unique. Chacun de nous est chargé de recréer un morceau de ce sol.Nos éléments sont l'élément A1 (morceau au centre du sol) et l'élément A11 (morceau à un extrémité du sol).


    Image Sun Oct 06 2019 21:51:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Jeanne : You can feel the pencil in your hand, smell your pencil lead while you sharp it - a familiar sound - then you start to draw. The taste is divine. Black


    Image Sun Oct 06 2019 21:51:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Léane : "Details create the big picture" - Sanford I. Weill


    Léane : odorat_colle, toucher_moiteur, vue_observation, bruit_craquement, goût_amer



    Image Sun Oct 06 2019 21:51:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Léane : Together we can do so much


    Vidéo de la mise en place du sol du Panthéon: https://youtu.be/XZVaQADGbO4

    Jeanne :   Les petites fourmis au travail


    Image Sun Oct 06 2019 21:51:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)                                                   

    Léane : odorat_shellac, toucher_chaud, vue_rugueux, bruit_craquement, goût_satisfaisant