• Rooms

    Par Lam Kenneth, 24/02/20

    ROOMS


    SITE:

    La mangrove, à la Jonction, Genève. Outre sa beauté, ce lieu possède de nombreuses qualités. Celle qui m'a sans doute le plus marqué est  sa luminosité. En effet, le site regorge de lumière tout au long de la journée dû à son orientation. Cette observation me guida vers les premières idées.

    Image Mon Mar 09 2020 02:31:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Mon Mar 09 2020 02:31:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    BUT:

    Le projet Rooms consiste à créer un espace spécifique dans une protostructure sur le futur lieu de construction, qui se situe au coeur de la Jonction. L'idée d'intériorité doit être retrouvé dans le projet.


    CONCEPT:


    Le but de mon projet, consiste à créer un espace modulable. Constitué de panneaux amovibles et de panneaux fixes, dès lorsqu'on déplacera un panneau, alors l'espace intérieur changera: les entrées/sorties, des espaces clos et des chemins se formeront.


    Image Mon Mar 30 2020 16:37:08 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Croquis d'illustration


    TEXTE:


    Chaque « Rooms» possède ses propres particularités. Celles que je souhaite pour mon projet sont les suivantes: qu’il soit dans un premier temps lié au jeu, de par son côté ludique et que la curiosité soit stimulée. Qu’on soit plongé dans un jeu de compréhension. Le caractère amovible renforcera l’idée de jeu. Il permettra aux visiteurs la liberté de s’amuser à interchanger les murs intérieurs qui donneront lieu à différentes disposition des entrées et sorties.

    Le jeu se veut aussi dans la lumière, à travers des panneaux, qui laisseront transparaitre la lumière composée de nuances différentes selon la configuration des parois intérieurs.

    Non seulement le projet se veut ludique et mutable dans sa structure, mais aussi à son utilisation. Quiconque s'y intéresse, sera amener à chercher les différentes combinaisons de cette structure. Un enfant rentrera peut-être s’y cacher, et l'assimilera à un labyrinthe, tandis qu'un adulte sera simplement curieux de découvrir les différentes différentes combinaisons. Dans tous les cas, l’utilisateur sera amener a jouer. Ainsi, le jeu constituera en soit l’utilisation.


    story board

    Image Sun Mar 15 2020 23:39:02 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Mon Mar 09 2020 02:31:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image de référence: "Chapuisat brothers", évocation au jeu



    PROJET:

    Les premiers essais


    Les premières inspirations comme dit précédemment, proviennent du lieu et de sa grande source lumineuse. Les idées initiales qui découlèrent furent de créer différents types de panneaux permettraient un jeu de lumière intérieur différent. Les différentes types d'essaies furent tester pour leur rapport a la lumière:

    - Un panneau en toile, qui filtre une partie de la lumière.

    -Des panneaux à barres verticales et horizontales, créant leurs ombres respectives.


    Image Mon Mar 30 2020 02:08:36 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Tue Mar 24 2020 10:45:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Tue Mar 24 2020 10:45:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Maquette d'essai de différents panneaux


    Ce fût ces deux images de références qui me firent choisir les panneaux en toile et verticaux, car ces illustrations montrent différents jeux de lumières, qui coïncident avec les effets lumineux souhaités.

    Image Mon Mar 09 2020 02:31:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Mar 29 2020 01:19:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    "Tea at Kuma Kengo's" great et "Le Corbusier à Firminy"  ©Francis Van de Walle VisionMaison


    Image Mon Mar 30 2020 10:55:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Dessin en 1:20

    Les panneaux amovibles, constitués d'un cadre en bois et de toile, laisseront transparaitre la lumière, qui aura des nuances différentes selon l'endroit situé. Les panneaux fixes, composés de barres verticales (mais constitué du même cadre en bois), apporteront du relief et laissera passer directement la lumière. 



    MODULATION ET LUMIERE


    Créer un espace qui se modifie selon la position des panneaux, tel fût l'idée qui amena à la création de ce dispositif. Il permet d'être fabriqué en amont. En effet, Il est formé de deux rails en qui se chevauchent en leur milieu, et permet de déplacer les panneaux en toiles. Ces rails recouvrent deux cellules entières de la protostructure et créent 4 séparations. Selon la configuration de panneaux, il influence l'espace intérieur:

    - En isolant (photo 1)

    - Unifier en son milieu (photo 2)

    - Séparer (voir dessin)


    Image Sun Mar 15 2020 22:21:16 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) Image Sat Mar 28 2020 04:15:03 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Maquettes en 1:20


    Image Mon Mar 30 2020 11:54:29 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    axonométrie, perspective, coupe de détails de construction

    Des rails en métaux seraient fixés sur la structure en bois afin d'éviter la friction entre deux surfaces de bois.


    Le sol


    Le sol est l'élément porteur de toutes la structure. Il porte à la fois les rails et les panneaux fixes. Des solives sont fixés directement sur la proto structure. Le plancher, posé et fixé sur les solives, est aussi imbriqué dans la protostructure. Tous les panneaux sont imbriqués directement dans le sol, qui recouvre entièrement la surface de deux cellules. L'enrobement total des cellules, provient de la volonté de permettre à l'utilisateur de circuler librement dans le projet, qu'il fasse lui-même ses choix de passage, plutôt que de les imposer. 


    Image Sun Mar 29 2020 20:06:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Détails de construction du sol



    Espace libre et clos

    En agençant les panneaux fixes en les collants aux rails des panneaux mobiles, il est possible de créer des entrées et sorties selon la configuration des panneaux mobiles. Ceux-ci sont placés de manière à ce que chaque mouvement de panneaux amovibles crée une nouvelle ouverture.

    Image Sun Mar 29 2020 03:55:28 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    9 types de combinaisons (plans coupes 1:30)

    Rouge: panneaux modulables

    Bleu: panneaux fixes + Vert: panneaux fixes de l'entrée

    Turquoise: espace libre de circulation

    Noir: espace clos


    Image Sun Mar 29 2020 00:00:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Mar 29 2020 00:00:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Plan-coupe, plan, élévations, coupe et axonométrie (échelle 1:20)



    Un point de vue, quatre configuration

    Image Sun Mar 29 2020 23:11:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Sun Mar 29 2020 23:11:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Quatre perspectives intérieures prises du même point de vue, avec différentes configurations: les entrées et sorties changent selon la configuration.



    ACCÈS ET SITE

    L'accès à la structure provient directement du projet voisin de Iciar Bonnet. Le site se trouve à la fin de la pente sur un terrain relativement neutre.

    Image Mon Mar 30 2020 12:59:19 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Mon Mar 30 2020 10:11:42 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Image Mon Mar 30 2020 13:28:44 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Entrée par le projet d'Iciar Bonnet et position par rapport au site



    SYNTHÈSE


    Il est difficile de donner une définition clair et précise de rooms. C'est sans doute pourquoi je me suis dirigé vers une intériorité qui change sans cesse: des chemins se créant, des espaces se fermant... Analogiquement à l'intégralité des projets, Rooms peut prendre différents aspects, mais un lien relie tous les projets, une intériorité unique. 

  • Scaffolding

    Par Bonnet Iciar, Hajoubi Youssra, Lam Kenneth, 18/12/19

    Le projet mis en place dans le Workshop SCAFFOLDING est principalement dérivé du projet conçu pour la dernière phase PLANES. Nous avons repris des éléments communs sur les deux plans verticaux et horizontaux.

    Image Wed Dec 18 2019 11:26:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Maquette finale 1:10

        Pour le plan vertical, nous avons gardé le même fil directeur que celui que nous avions lors du dernier projet: la courbe. Toutefois, nous n’avons pas étudié la courbe uniforme et son rapport au cercle entier, mais la courbe asymétrique et l’impression que cette forme géométrique peut transmettre. Nous l’avons personnellement perçue comme une ligne dans l’espace lisse et douce, absente d’irrégularités et changements de direction brutaux. Nous nous sommes aussi penchés sur l’étude de la topographie, quant à elle très irrégulière et stricte. La courbe pourrait alors devenir un moyen d’adoucir certaines formes, de les contourner tout en respectant leurs hauteurs et déviations. Le plan vertical du projet est défini par cette courbe surplombant et épousant la topographie irrégulière.

          

    Image Wed Dec 18 2019 12:19:52 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
    Maquette en cours


    Sur le plan horizontal se trouve une passerelle, qui permet une traversée de toute la largeur de la protostructure. Lors du dernier projet de PLANES, un passage sur plan horizontal était fait sous forme d’arche : le visiteur explorait le projet par dessous/dedans. Dans cette nouvelle phase, nous avons souhaité inverser cette exploration et la faire par dessus, ce qui donne un tout nouveau point de vue, ainsi qu’une nouvelle façon de mettre le projet en place. Le plan horizontal possède aussi une courbe, qui avait été pensée dans un potentiel prolongement du projet PLANES. Cette courbe horizontale est régulière et accompagne la passerelle dans sa traversée : elle la rend plus fluide et accentue la sensation d’instabilité de la passerelle, suspendue par des câbles très fins et un tablier en mouvement.


    Image Wed Dec 18 2019 11:26:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Wed Dec 18 2019 11:26:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Vue planaire

    Image Wed Dec 18 2019 12:19:52 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


        




  • Courbe

    Par Bonnet Iciar, Hajoubi Youssra, Lam Kenneth, 24/11/19

    La forme courbée du bâtiment du Rolex Learning center ne passe pas inaperçue aux yeux des visiteurs du Campus de l'EPFL, et nous n'avons pas été épargnés. La forme originale du bâtiment et sa transparence sont des particularités qui nous ont beaucoup inspirées dans la phase PLANES du projet ALICE.


    Image Fri Nov 29 2019 16:41:36 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Bâtiment du Rolex Learning Center


    Le mot Courbe a une branche d'origine grecque [Korôné], "Tout objet recourbé", et latine [Corona], "Couronne", donnant vie à certains mots de la langue française d'aujourd'hui tels que Couronnement, Couronne, Corollaire, Coronaire, etc... 

    Cette racine gréco-latine liée à l'objet analogique du pouvoir par excellence, la couronne, donne une dimension de grandeur et majesté à la forme géométrique de la courbe. Cette impression de puissance dans l'incurvation peut d'ailleurs se retrouver dans certains monuments de l'antiquité qui fascinent encore les architectes d'aujourd'hui, tels que les théâtres antiques grecs ou le Colisée à Rome par exemple. Le cercle a par ailleurs énormément fasciné les grecs, qui l'assimilaient à la forme géométrique parfaite provenant du monde supralunaire; c'était la forme qu'avaient les astres dans le ciel, les étoiles, les planètes, et surtout le soleil. Le mystère du cercle s'agrandit par la suite lorsque les mathématiciens de l'antiquité, tel que Euclide par exemple, découvrirent la fameuse constante "Pi" aux décimales infinies, indispensable aux calculs d'objets circulaires. Le cercle reste aujourd'hui une forme géométriquement parfaite, agréable pour l’œil humain, et qui n'a pas perdu de sa grandeur dans les constructions architecturales qui l'empruntent.





    Théâtre d'Epidaure, Grèce


    Des mesures de la courbe du Rolex Center sur place ainsi que des calculs géométriques sur papier ont permis un constat intéressant: l'incurvation du bâtiment est générée par un immense cercle imaginaire d'environ 222m de rayon! L'immensité de ce cercle est extrêmement compliquée à imaginer, et la proportion de la courbe du bâtiment par rapport à ce cercle encore plus: la grande courbe du Rolex Center n'est en réalité qu'une infime partie de ce cercle générateur. 

    Notre projet se concentre sur la proportion qu'occupe la courbe de Bâtiment du Rolex Learning Center sur son cercle générateur. Nous avons choisi de représenter, par notre structure, la partie de cercle complémentaire à la courbe du bâtiment.


    Image Sun Dec 01 2019 21:17:06 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Calculs géométriques et mesures de la structure sur dessin



    Image Sun Dec 01 2019 21:17:06 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)     Image Sun Dec 01 2019 21:17:06 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Maquette de la structure en bois, échelle 1:10


    La structure semble entièrement ronde dû au fait que la courbe du bâtiment du Rolex Center n'occupe qu'une infime partie du cercle entier. Ce ratio a été représenté par le moyen d'une figure en plâtre, grâce auquel la courbe du Rolex Center est clairement visible au pied de la forme, ainsi que son lien avec la structure en bois.


    Image Fri Nov 29 2019 16:41:36 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Nov 24 2019 13:39:52 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Nov 24 2019 13:39:52 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Création du moule et coffrage


    Image Fri Nov 29 2019 16:41:36 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Moule en plâtre et représentation de la courbe du Rolex Center



    Image Sun Dec 01 2019 19:30:35 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Perspective de la structure



    La structure a été imaginée et mise en place par les moyens de maquettes, moules, et dessins, puis construite et montée en taille réelle.


    Image Sun Dec 01 2019 19:30:35 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) 
     Image Fri Nov 29 2019 16:41:36 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Fri Nov 29 2019 17:17:26 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Au boulot!   


     Image Fri Nov 29 2019 17:17:26 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Maquette sur  terrain 


    Une stratégie de montage et de démontage a aussi été mise en place afin de faciliter la mise en place sur le site.


    Image Sat Nov 30 2019 16:04:38 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Montage de la structure, perspective



    Image Sun Dec 01 2019 19:30:35 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Axonométrie, coupe verticale et coupe horizontale



     La structure finale ressemble à un simple cercle posé sur une base. Pourtant, ce n'est en réalité qu'une partie de cercle, puisqu'elle représente le complémentaire de la courbe du Rolex Center. La base de la construction est en réalité la corde de l'arc de cercle sur laquelle reposerait le bâtiment, la coupe qui a séparé la courbe du Rolex de son cercle original.


    Image Fri Nov 29 2019 17:17:26 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Maquette sur le terrain avec vue sur le bâtiment du Rolex Learning Center




  • Measures

    Par Lam Kenneth, El Graoui Mohamed, 28/10/19




    Mardi matin :

    Nous commençâmes cette nouvelle phase "measures" par un petit voyage a Evian qui nous a permis de nous rendre sur place dans le site ou se trouvait les structures que nous allions étudier. 


    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    image du paysage(odeur_nature,gout_humidité,l'ouïe_vague,toucher_froid,vue_sombre)

    Notre travail pendant cette phase consistait à prendre une séries de mesures qui vont nous permettre d'étudier ces structures. 

    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Premières structures observées(odeur_nature,gout_humidité,l'ouïe_chuchotement,toucher_froid,vue_couleur

    Qui dit mesures dit instruments de mesures: ainsi, les mètres, les règles, la ficelle, et les pelles furent nos compagnon lors de cette étude.


    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Outils utilisés (odeur_rouille,gout_sec,l'ouïe_claquement,toucher_froid,vue_groupé)

    Pendant que certains groupes étudiaient la structure apparente, nous nous intéressâmes d'avantage aux profondeur de la structure, à la base, aux fondations, à ce qui permet à cette structure de tenir debout malgré les nombreuses contraintes. 

    Sur ce me revient la citation du célèbre poète libanais Gibran Khalil Gibran qui disait : “La pierre la plus solide d'un édifice est la plus basse de la fondation.” 

    C'est sur cette élan que nous commençâmes à creuser autour des fondations de notre structure.


    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image du troue autour de la fondation (odeur_nature,gout_terre,l'ouïe_bruit oiseaux,toucher_boueux,vue_ligne)

    Voulant garder une trace matérielle du troue autour des fondations, nous décidâmes de couler du plâtre préparé sur place directement sur le sol. Ainsi, nous sommes parvenus à capturer et à matérialiser ce vide qui symbolise l'élément intermédiaire entre la fondation de la structure et le sol ou cette dernière est ancrée.



    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Préparation du plâtre (odeur_minérale,gout_terre,l'ouïe_éclaboussement,toucher_visqueux,vue_blanc)



    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image du plâtre coulé (odeur_minérale,gout_terre,l'ouïe_éclaboussement,toucher_visqueux,vue_blanc)

    De retour à nos studio loin du froid et à l’abri de la pluie, nous fûmes confrontés à un nouveau défit, celui de recréer une réplication "synthétique" de l'empreinte du vide élaborée a Evian sous deux forme différentes: la première étant une continuité de l'empreinte réelle recueillit à Evian et la seconde étant une réplication totale de l’intégralité du troue.



    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Résultats de la première forme (odeur_minérale,gout_sec,l'ouïe_silence,toucher_rugueux,vue_obscurité) 


    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Résultats de la deuxième forme (odeur_minérale,gout_sec,l'ouïe_silence,toucher_rugueux,vue_obscurité) 

    Nous avons poursuivi notre processus aux ateliers en commençant par des dessins de l'interstice que nous avons crées.


    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Dessin interstice 


    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Perspective et axonométrie de l'interstice 


    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Détails d'un croisement (Stratégie de démontage)
    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Perspective de la forme qui lie la structure aux fondations 

    La totalité de notre projet durant cette phase measures a suivit un cheminement et une ligne directrice particulière qui se résume dans ce texte qui explique notre concept:

    Dans la mythologie grec, l’homme est considéré comme un être nu face à l’environnement qui l’entoure. Ainsi pour appréhender cet environnement, l’homme commença par étudier son propre corps, ses composantes, ses parties, et après avoir assimilé ce dernier, sa soif de connaissance et de curiosité se répondit vers l’environnement qui l’entour. Mais le seul instrument dont il disposait pour étudier cet environnement était son propre corps. Il commença alors à sentir, toucher et mesurer cet environnement, le comparant à son propre corps. Ainsi, sans s’en rendre compte, l’homme créa le premier étalon qu’il utilisera pour mesurer à travers les siècles. De nos jours, l’homme assista à l’évolution de la notion de mesure en créant de nouveaux étalons, de nouvelles échelles et de nouvelles unités. C’est ainsi que l’homme se détacha de la notion de mesure, la privant de ce lien intime qu’elle avait jadis instauré avec son corps.   

    Enfin nous réalisâmes une série de photos qui révèlent la relation qui lie notre corps au vide :


    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    On finit alors avec des exemples de références artistiques en lien avec notre projet :


    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Sculpture abstraite de Jorge Yazpik


    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Pierre Témoin, 1987. 350 x 300 x 100 cm, béton et fer. Casamozza, Haute Corse.


    Image Sun Nov 24 2019 19:19:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Sculpture bois brulé et beton de Francois Calvat

  • CRAFTS_le sol du Panthéon_plâtrer

    Par Bonnet Iciar, Bussy Léane, Couelle Jeanne, de Huu Audrey, Deshayes Charlotte, Divorne Lisa, Dürig Alexander, Fleischer Adrien, Hajoubi Youssra, Hausel Anna, Lam Kenneth, Ozhiganova Anna, Paidoussis Léa, Perrin Raphaël, Sills Sophie, Von Flüe Oriane, 05/10/19

    Plâtrant pour la première fois, nous avons décidé de travailler tous ensemble pour être plus efficace. Nous avons formé organiquement trois groupes pour chacun des processus requis: préparation du plâtre et mélange de la matière, écoulement et homogénéisation de la forme. 


    Image Sat Oct 05 2019 13:58:31 GMT+0200 (CEST)

    Préparation du plâtre et mélange


    Image Sat Oct 05 2019 13:58:31 GMT+0200 (CEST)

    Coulée du plâtre dans les moules


    Image Sat Oct 05 2019 13:58:31 GMT+0200 (CEST)

    Lissage de la surface à la règle


    Déroulement du processus en entier