• PLANES_DRAWINGS_MAQUETTES_FINAL

    Par Deschenaux Dimitri, Emery Lucien, Michoud Darius, Perrin Raphaël, 30/11/19

    Through

    Le plan horizontal du Rolex Learning Center, alternant entre surfaces plates et pentes escarpées, est délimité très strictement par ses quatre façades perpendiculaires les unes aux autres. L'ondulation aurait cependant pu se poursuivre de façon indéterminée. Nous nous sommes donc intéressés à la dalle inférieure et avons cherché une façon de représenter de quelle façon cette dernière se prolongerait.

    Image Sat Nov 30 2019 13:41:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    La manière dont le plan nous surplombe et se trouve à la fois au niveau de nos pieds par endroits fait qu'on se retrouve à l'intérieur de celui ci et de sa prolongation sans possibilité de s'en extraire. Malgré ceci, le plan ne donne pas la sensation de vouloir nous emprisonner et en effet de nombreuses ouvertures jalonnent le bâtiment. L'oeil et le pas le traversent.

    Image Sat Nov 30 2019 13:41:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Le parti pris a été de faire apparaître la dalle inférieure "en négatif" afin d'exacerber l'illusion de légèreté qui s'en dégage lorsqu'on observe le bâtiment. 


    Image Sat Nov 30 2019 15:05:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sat Nov 30 2019 15:05:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    L’espacement prévu entre les panneaux en bois rappelle le questionnement sur ce qui est intérieur ou extérieur à la structure car il a été prévu pour qu’il soit possible de s’y immiscer entre et ainsi observer de « l’intérieur » un fragment de la courbe des voûtes de l'édifice mais crée également des contraintes de déplacement. La longueur de la pièce est fondamentalement ouverte à travers l'alignement des plans verticaux mais est infranchissable tandis que les poutres verticales semblent, à l'oeil, refermer la largeur mais n'obstruent en rien le déplacement dans cet axe.

    Image Sat Nov 30 2019 13:41:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    préparation de la structure à l'échelle 1:1 dans le hall du SG

    Image Sat Nov 30 2019 14:50:36 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    scène de théâtre d'Adolphe Appia pour Orphée de Glück, 1913


    Image Sun Dec 01 2019 19:23:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    la structure finale


    Dimitri, Darius, Raphaël et Lucien

  • PLANES_MAQUETTES

    Par Deschenaux Dimitri, Emery Lucien, Michoud Darius, Perrin Raphaël, 24/11/19

    Lundi 11 novembre, dans le froid, sans la pluie cette fois. Le groupe est rassemblé au pied du Rolex Learning Center pour en prendre les mesures nécessaires au bon déroulement de la phase qui va s'ensuivre. Les blagues fusent, les idées aussi, il est parfois difficile de différencier les unes des autres mais un consensus émerge rapidement. 

    Image Sun Nov 24 2019 13:00:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    La dalle du Rolex fait 85cm d'épaisseur

    Deux constats s'imposent à nous et vont nous servir de fil rouge. Le plan horizontal de l'ouvrage est loin d'être plat et si on imagine que ce dernier se prolonge dans l'espace, il devient pratiquement impossible de s'en extraire. Deuxièmement, de nombreuses ouvertures à travers ce dernier le jalonnent. Ainsi, même prisonnier du plan, le regard peut le traverser.


    Image Sun Nov 24 2019 13:00:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Sun Nov 24 2019 13:00:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Sun Nov 24 2019 13:00:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Sun Nov 24 2019 13:00:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Sun Nov 24 2019 13:00:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Sun Nov 24 2019 13:00:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sun Nov 24 2019 13:00:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Olafur Eliasson, the unspeakable Openness of things, 2018



  • Synthèse Planes

    Par Michoud Darius, Deschenaux Dimitri, Emery Lucien, Perrin Raphaël, 23/11/19

    23.11.2019

    Notre dernier projet, celui de la phase planes à deux liens très forts. premièrement le Rolex learning center qui est la composante horizontale de notre projet et nos derniers projets de la phase measures, qui donneront la composante horizontale de ce projet de la phase Planes. Après discussion avec nous avons décidé de reprendre les courbes du RLC et les espaces que ces dernières créent. Ceux particulièrement intéressants son  ceux qui sont sous le Rolex qui ne sont ni intérieurs ni extérieurs. Comme ligne directrice horizontale nous avons choisi la dalle de béton qui crée délimite ces espaces. Et comme ligne directrice verticale la quadrillage que la structure d'évian suivait. En inversant les espaces pleins et vides que la dalle de béton crée et en utilisant ces deux composantes nous voulions reproduirel'impression de fluidité entre les espaces que le RLC donne. 



    Image Sun Nov 24 2019 18:32:38 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




  • Foundations, the roots of any project

    Par Perrin Raphaël, Von Flüe Oriane, 28/10/19

    Image Mon Oct 28 2019 19:33:38 GMT+0100 (CET)

    Tip of the iceberg

    https://www.theatlantic.com/health/archive/2013/06/healthy-soil-microbes-healthy-people/276710/


    D'un amas de pierres peuvent surgir soit des fondations, soit des ruines.” (Valeriu Butulescu, Aphorismes)


    MEASURES, Evian, October 2019

    Following the track of our colleagues who accomplished the 2018/2019 Becoming Leman project, our task was to work on the project foundations, at the same time the most prominent element of any structure but also the one we tend to forget about. Considering our case for instance, the foundations were indeed the unique part not referenced beforehand. The first stage was thus to dig up one foundation per pair in order to study it. The obviousness emerging after a few instants of digging with a shovel was that, the base being suddenly overdrawn, the structure was moving, losing its initial stability. 


    Instability of the structure once the foundation dug up, Evian



    MEASURES, process on site (Evian)


    "My feet are spreading the topsoil around and my hands are gathering leaves until the intensity of the rain decreases."

                                                                                                   Image Tue Oct 29 2019 19:11:49 GMT+0100 (CET)     

    ubiquity of humidity, runoff of rain, course of the water, measuring meticulously every single curvature, mixing of water, soil & plaster, watching ones-selves backs by shielding the moulding, discovering the final result in the sunlight 



    MEASURES, process in studio

    "S’emparer de la «donnée complexe, confuse, parfois même insaisissable» pour la «projeter» (un terme qui appartient au vocabulaire architectural) dans la sphère de la réalité abstraite qui n’est plus, certes, le monde des idées platoniciennes, mais celui, «grapho-numérique» de la grille. Une telle opération ne se contente pas de déplacer l’objet concret, elle le transfigure : Au terme de l’opération, nous obtenons plus que l’équivalent de la chose : son image allégée, débarrassée des accidents et susceptible d’une évaluation.

    ALICE Codex Measures, p.10


    Image Fri Nov 08 2019 18:52:39 GMT+0100 (CET)Technical drawing, Monge and a serie of coupes of the plaster model brought back from Evian, Orianne von Flüe


    Image Fri Nov 08 2019 18:52:39 GMT+0100 (CET)Technical drawing, axonometry of the first plaster, Raphaël Perrin


    Image Fri Nov 08 2019 18:52:39 GMT+0100 (CET)

    Technical drawing, Monge and cut perspective of the entire void & axonometry of the void within the initial structure, Orianne von Flüe


    Image Tue Oct 29 2019 19:38:20 GMT+0100 (CET)Fusion of architecture & nature
    Plaster model moulded on site (L)
    Fusion vase, Ferréol Babin, stone & aluminium, http://leibal.com/products/fusion-vase-3/?utm_medium=Social&utm (R)


    Image Sat Nov 02 2019 21:16:20 GMT+0100 (CET) Mould of the entire interstice, Raphaël Perrin & Orianne von Flüe


    Image Sat Nov 02 2019 21:16:20 GMT+0100 (CET)Moulding of that same interstice, Raphaël Perrin & Orianne von Flüe


    Time lapse of the hybrid mould construction, material : clay, Raphaël Perrin & Orianne von Flüe


    Image Sat Nov 02 2019 20:05:08 GMT+0100 (CET)Hybrid mould, in motion, cracking, material : clay, Raphaël Perrin & Orianne von Flüe
    Rift
    Michael Heizer, 1968, Land art, https://nfafcblog.tumblr.com/post/76161087069/michael-heizer-rift-the-transformative-powers-of (M)


    Image Fri Nov 08 2019 18:52:39 GMT+0100 (CET)

    Image Fri Nov 08 2019 18:52:39 GMT+0100 (CET)

    First plaster mould of the void, Raphaël Perrin & Orianne von Flüe


    Image Fri Nov 08 2019 18:52:39 GMT+0100 (CET)
    Image Fri Nov 08 2019 18:52:39 GMT+0100 (CET)

    Hybrid plaster mould of the void, Raphaël Perrin & Orianne von Flüe



    MEASURES, a recycling strategy


    Leftover of our pathway in Evian : a large quantity of wooden sticks and a bunch of unstructured holes, once the foundations dug up. 

    Hence, a consistent scenario of destruction would be to recycle the wooden sticks as we usually use trees for : making paper or wood chips. Bearing in mind we still need to fill the holes of the digging, making wood chips out of the sticks seems to remain the best recycling option, thereby creating a clean and neat site.

    Image Mon Oct 28 2019 19:39:28 GMT+0100 (CET)Metamorphosis of the wooden sticks

    http://www.leboiseux.fr/2016/06/les-petits-trous-1.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_pinterest&utm_campaign=_ob_sharebar

    https://www.gettyimages.fr/photos/copeaux-de-bois?excludenudity=false&license=rf&family=creative&phrase=copeaux%20de%20bois&sort=best

    http://throughthelensdarkly.com/trips/excursions/20071006/index.html


    To what extend could weather conditions interfere, even obstruct measures?

  • CRAFTS_le sol du Panthéon_plâtrer

    Par Bonnet Iciar, Bussy Léane, Couelle Jeanne, de Huu Audrey, Deshayes Charlotte, Divonre Lisa, Dürig Alexander, Fleischer Adrien, Hajoubi Youssra, Hausel Anna, Lam Kenneth, Ozhiganova Anna, Paidoussis Léa, Perrin Raphaël, Sills Sophie, Von Flüe Oriane, 05/10/19

    Plâtrant pour la première fois, nous avons décidé de travailler tous ensemble pour être plus efficace. Nous avons formé organiquement trois groupes pour chacun des processus requis: préparation du plâtre et mélange de la matière, écoulement et homogénéisation de la forme. 


    Image Sat Oct 05 2019 13:58:31 GMT+0200 (CEST)

    Préparation du plâtre et mélange


    Image Sat Oct 05 2019 13:58:31 GMT+0200 (CEST)

    Coulée du plâtre dans les moules


    Image Sat Oct 05 2019 13:58:31 GMT+0200 (CEST)

    Lissage de la surface à la règle


    Déroulement du processus en entier