Planes, Spaces and Emotions

Par Divonre Lisa, El Graoui Mohamed, Ozhiganova Anna, 25/11/19


Par un assemblage de plans se crée un espace, des intersections formants des coins, des déformations formants des courbures, et d’un coup on se retrouve entouré, piégé puis libéré.



Image Sat Nov 30 2019 17:31:42 GMT+0100 (CET)

                                                                                                                                Dessins Croquis des premières idées



Les intentions de ce projet étaient dans un premier temps de retranscrire les sensations éprouvées lorsqu'on traverse le Rolex Learning Center. Une traversée marquée tout d'abord par un changement radicale de la spatialité, passant d'un espace complètement ouvert et lumineux à un espace confiné et qui se réduit au fur et à mesure. Cette rupture entre les différents espaces affecte naturellement notre corps.



Image Sat Nov 30 2019 17:31:42 GMT+0100 (CET)

                                                                                         Des maquettes de recherche d'angles et d'inclinaisons différentes 

Des idées, des possibilités et des décisions  

Deux espaces forment alors notre parcours, un premier qui nous marque par sa hauteur et sa verticalité qui nous accueille puis qui rétrécie sous notre tête puis d'un second espace qui reprend cette verticalité élancée formant ainsi un puit de lumière.




Image Sat Nov 30 2019 17:31:42 GMT+0100 (CET)

                                                                                                  série de photos du plâtre: parcours creusé dans une roche 


Image Sat Nov 30 2019 17:31:42 GMT+0100 (CET)

                                                                                                                                            Axonométrie de la structure 


Deux espaces, deux textures et deux sensations 


Image Sat Nov 30 2019 17:31:42 GMT+0100 (CET)

                                                                                                                             maquette en bois de la structure finale 


Ainsi différents plans composent notre structure: tout d'abord un premier plan verticale qui par sa continuité lie les deux espaces entre eux, ensuite un second plan horizontale qui nous guide à l'interieur de la structure, mais aussi un plan incliné qui repris du moule de la phase précédente vient se poser au dessus de notre tête créant ainsi ce sentiment de sécurité.


To guide 

les plans qui composent notre structure nous guident à la fois vers une horizontalité limité et discontinue: par ses formes et ses textures. Antagoniste à une verticalité élancé et sans fin par sa continuité et sa hauteur. 

On est donc proie à cette espace qui nous contrôle et nous affecte. 



Image Sat Nov 30 2019 19:55:29 GMT+0100 (CET)

                Richard Serra, ‘NJ-1’ Gagosian Gallery, 21st street. Interior view, Weatherproof Steel




Texte concept  

Tous les aspects de ce projet sont liés entre eux, par des intersections, des idées mais surtout par des sensations. Un espace se parcourt, se ressent et s’explore, créant un lien intime avec notre corps. On se retrouve connecté à cette espace par notre sensibilité, l’espace nous guide.

Notre structure s’élance vers le haut par une verticalité qui nous dépasse et qui instaure une certaine confiance par tout l’espace qu’elle nous procure, on se sent à l’aise, on peut bouger et la lumière nous effleure. 

L’horizontalité quant à elle nous guide à l’intérieur de cette espace. Quand d’un coup cette verticalité si haute se referme, notre corps, proie à cette espace se retrouve piégé, coincé, par cette verticalité. Un changement radical d’espace s’opère, les plans se rapprochent, se tordent et se croisent, les sentiments de liberté et de légèreté laissent place à l’enfermement et à l’obscurité. Cette verticalité retrouve alors son hauteur et son élancement, formant un puit de lumière, seul source d’apaisement pour ce corps. 

Contrairement à la verticalité, l’horizontalité est limitée et non pas continue, le corps se retrouve alors contraint de retrouver son chemin nous ne pouvant pas suivre indéfiniment ce parcours.

Les sensations sont donc le moteur de ce parcours qui tire ces origines du Rolex Learning Center.


Image Sat Nov 30 2019 19:49:32 GMT+0100 (CET)

                                                                                                            Dessin du contexte: lien entre la structure et le site


Aboutissement 



Image Sun Dec 01 2019 17:09:24 GMT+0100 (CET)

                                                                                                                                           photos de la structures finale