Scaffolding

Par Divonre Lisa, El Graoui Mohamed, Ozhiganova Anna, 23/12/19


Dans la phase Scaffolding on poursuit la démarche commencée dans la phase précédente en s’adaptant à une nouvelle topographie artificielle et à la protostructure. C’est un parcours aux ambiances différentes. L’entrée se pose sur le socle et monte sur la protostructure. Cet espace invite le visiteur, il devient de plus en plus étroit en largeur et en hauteur en installant une direction. Il établit des limites spatiales en restant transparent, ouvert et laissant la lumière passer librement. Puis le plan qui couvre le visiteur devient opaque, il se retourne en installant une nouvelle direction. La seule source de lumière est la fente. Le visiteur suit la lumière qui lui dirige vers l’aboutissement de ce parcours - le puits de lumière. Un espace étroit où la verticalité domine, il s’agit d’un élancement vers le haut. De nouveau la lumière, ici zénithale et indirecte, captée entre les parois réfléchissantes, permet de diriger le regard du visiteur vers le ciel.


Image Mon Dec 23 2019 18:51:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                                                                          image de la topologie du sol en plâtre 


Image Mon Dec 23 2019 18:51:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                         collage verticale d'image du projet finale (effet fente de lumière et puit de lumière)

Référence 

A new work by the renowned American artist James Turrell has opened in Lech am Arlberg, a small mountain village and ski resort in Western Austria. The installation is part of a series titled ‘Skyspaces’: autonomous light chambers that are immersive art experiences. 


Image Mon Dec 23 2019 18:51:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)