SYNTHÈSE PLANES

Par Bovy Cyril, de Huu Audrey, Ornigg Niels, Rey Loïc, 24/11/19

01.12.2019

                                                          Cyril Bovy, Audrey De Huu, Niels Ornigg, Loïc Rey

 

PLANES SYNTHESE

 

 Dans cette phase PLANES, il nous a été demandé de développer une structure en gardant à l’esprit les recherches et acquis de la phase précédante, tout en s’inspirant du site du Rolex Learning Center. Notre projet actuel repose sur deux données spatiales, la verticalité et l’horizontalité. En effet, nous avons pris en considération la phase MEASURES pour déterminer notre plan vertical, notre horizontalité étant définie par le RLC. 

 Durant MEASURES, nous avons étudié les fondations d’une protostructure. De ce fait, nous avons révélé au grand jour une partie ordinairement invisible. En effet, nous nous sommes munis de plâtre pour remplir l’interstice creusé sur le site et ainsi créer un négatif du trou creusé. 

 La structure est basée sur l’étude de la vision transversale du site, de sa transparence et des ouvertures cylindriques caractéristiques du bâtiment. Nous avons joué sur la notion de négatif et d’inversion pour développer notre projet. La vision humaine est également une partie majeure de notre réflexion, étant donné l’échelle réelle. C’est pourquoi nous avons développé une structure accessible, dans laquelle on peut entrer et observer depuis l’intérieur l’espace vide, que nous avons disposé à hauteur des yeux. En effet, la structure est composée de sorte à ce que la base du haut et celle du bas soient reliées par 4 poteaux centraux, qui laissent une ouverture de 50 centimètres entre les éléments verticaux du haut et du bas, disposés sur tout le pourtour. Les éléments les plus petits de la partie basse de la structure sont inexistants et permettent de ce fait d’entrer dans notre construction. Cette disposition nous permet également de marquer le niveau de la terre, les éléments invisibles indiquant le niveau du sol duquel part l’inclinaison de l’ouverture cylindrique du RLC. 

 La verticalité a été créé à partir de nos recherches sur le vide interstitiel de la phase précédante, en rendant la partie sous terre visible, ainsi qu’en recréant la courbe choisie du RLC par son négatif, en symbiose avec l’horizontalité. C’est cette jonction entre ces deux données spatiales qui dirige notre projet. Nous avons créé un contraste vide-plein dans notre structure, en rendant visible les ouvertures du RLC jusqu’au sol, et en rendant transparent le bâtiment lui-même, représenté par son inclinaison.

 La partie haute et la partie basse constituant le plan horizontal de notre structure sont formées d’une trame orthogonale, dont le quadrillage est inspiré des marques de coffrage visibles sur le Rolex Learning Center. À cette base s’ajoute des barres de hauteurs différentes verticalement disposées afin d’exprimer l’inclinaison de l’ouverture cylindrique choisie.

 Le concept de notre projet repose principalement sur l’inversion et sur ce jeu entre négatif et positif. Dans un futur hypothétique, notre réalisation pourrait être prolongée en s’axant sur la lumière et les ombres créées par notre structure, pouvant être très intéressantes à analyser pour approfondir notre projet. 

    



Image Sun Nov 24 2019 21:56:48 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)