• DEFLESTAZIONE

    Par Hoseneder Phil, 30/03/20


    Image Mon Mar 30 2020 07:55:03 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)




    Image Mon Mar 30 2020 07:55:03 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)




    Image Mon Mar 30 2020 07:55:03 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)




    Image Mon Mar 30 2020 07:55:03 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)


    Image Mon Mar 30 2020 07:55:03 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)




    Image Mon Mar 30 2020 07:55:03 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)


    Image Mon Mar 30 2020 07:55:03 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)


    Image Mon Mar 30 2020 07:55:03 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)




  • Deflestazione

    Par Hoseneder Phil, 09/03/20




    Accéder à l'intérieur des trois parois qui composent le projet c'est pas si facile comme accéder à l'intérieur des parois eux-mêmes, même si l'espace à disposition change, en passant de plus de onze mètres carrés à des couloirs ou des escaliers ayant un largeur d'un demi mètre.
    Ces parois, composé de deux membranes en plastique, soutenues et gardés en tension par une structure en bois, ils montrent à travers de vagues silhouettes les visiteurs qui explorent ces passages étroits.

    Ces passages relient le sol au étage intermédiaire de la protostructure, en passant aussi par le projet de Cyril (qui à ça fois ramène au chemin au dessus de la monté et permet aussi de monter sur le projet de Anna qui ramène jusqu'à la partie plus haute de la protostructure en montant à l'intérieur des trois cellules dont les parois font périmètre).
    Les parois se décomposent à selon de l'endroit ou on les observe depuis l'extérieur mais aussi depuis l'intérieur de elles mêmes. Ça permet au visiteurs de se retrouver des vues très différents juste en marchant quelques pas, la matérialité des parois, les hauteurs ou elles commencent ou finissent, ramène toujours à se tourner dans des côtes différents en mettant en valeur le contraste entre la topographie et la protostructure.



    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Le noeud modifié pour répondre mieux les forces dans l'angle du projet


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    La photo du nœud dans la maquette


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Vue par le haut avec le projet de Anna qui se montre comme un toit


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    L'intérieur de la paroi avec les escaliers qui ramènent au sol


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Les escaliers de Anna, cette fois se montrent plus transparents, qui ramènent aux étages supérieurs de la protostructure.
    En contraste avec les escaliers à l'intérieur de la paroi qui eux aussi se élargissent dans la même direction en tant que la partie de gauche du mur disparait des qu'on les descends


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Le plancher à l'intérieur de la paroi de gauche (sans la partie gauche du mur)


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    La transparence des membranes du projet et la partie qui ramène au chemin qui se relie au plusieurs autres projets (Katarzyna, Maël, Alex,...)


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Le plancher en entier


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    La vue depuis la troisième paroi sur le chemin (au quel le projet se relie grace au projet de Cyril, le quel on pourra aussi voir par ici)


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Deux parois manquent à entourer le plancher (visibles dans les photos du dessin 3D qui suivent)


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    La vue par le sol d'où c'est possible de voir l'écran (sur le quel on peut projecter) et dont la partie supérieure sert aussi comme barrière




    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    La vue du projet dessiné sur Rhino


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Vue frontale du projet


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Le détail des diagonales qui renforcent le plancher de gauche qui avait été réfléchi pour mieux répartir le poids du plancher


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Vue par le sol du projet en bas de la monté avec les diagonales





    Image Mon Mar 30 2020 01:30:30 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)



    Image Mon Mar 30 2020 01:30:30 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)

    Les nouveaux détails qui vont soutenir la corde qui reprend les efforts pour éviter la flexion du plancher (que avant étaient repris par les diagonales)

    Image Mon Mar 30 2020 01:45:58 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)




    Image Mon Mar 30 2020 01:45:58 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale) 

    Plan et élévations du projet




    Image Mon Mar 30 2020 01:45:58 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)

    Axonometrie du projet

    Image Mon Mar 30 2020 01:45:58 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)

    Coupe diagonale



    Image Mon Mar 30 2020 04:29:28 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)


    Une reconstruction de la vue sur l'écran depuis le bas du projet

    Image Mon Mar 30 2020 01:45:58 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)


    Le projet sur la pente



    Image Mon Mar 30 2020 10:16:40 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)


    Image Mon Mar 30 2020 09:52:45 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)


    Image Mon Mar 30 2020 03:29:54 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)


    Le plan commun avec les parcours possibles entre les projets reliés et le chemin




    J'ai voulu essayer d'explorer les différentes façons de percevoir l'intériorité d'un espace selon les points de vue internes, sous-jacents, au-dessus ou intérieurs.

    En passant par le mur de droite on se retrouve a descendre des escaliers de 30 centimètres de long et autant de haute, la pente de l'escalier est accompagné par la continuité de l'extrémité extérieure de la paroi, en les traversant les parois, elles se décomposent toujours pour inviter le regard. La transparence des parois permet de donner une une visibilité majeure à qui de dehors voit des personnes y marcher dedans, plutôt que le contraire, ou la proximité aux parois ne permet pas une bonne visibilité.




  • STORYBOARD

    Par Hoseneder Phil, 02/03/20




    Image Tue Mar 03 2020 22:19:54 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)







                      Image Mon Mar 30 2020 10:01:35 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)





  • SCAFFOLDING

    Par Hoseneder Phil, Perron Clément, 17/12/19



    Image Tue Dec 17 2019 17:31:43 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Semaine 1    -    Pour cette nouvelle phase, nous construisons une protostructure s'étalant sur une quarantaine de mètres elle-même posée sur une base en plâtre reproduisant une topographie complexe. En effet, les anciennes maquettes en plâtre des dernières phases sont utilisée de manière produire à ce sol.

    Ainsi, par groupes de deux ou quatre nous choisissons une cellule de la protostructure dans laquelle nous inscrirons notre projet de la phase précédente PLANES. 


            ProtostructurePlan de la cellule choisieMaquette du projet PLANES 


    Le choix de la cellule s'est avéré assez logique car il reprenait l'espace entre deux parois de notre projet PLANES. En plus, une dalle inclinée permet au couloir produit de s'élever. Nous avons donc eu l'idée de lier le sol au 1er étage de le protostructure par une succession de plans obliques. Ces plans servent de lien entre deux niveaux ce qui induit une notion de mouvement vers le haut dans le projet. Les plans verticaux de la protostructure servent à délimiter l'espacement des couloirs mais ils donnent aussi la sensation d'espaces intérieurs et extérieurs. Il en résulte un sentiment d'intimité au centre de la structure mais sans jamais que l'on soit totalement entouré de murs car on garde toujours une vision de l'extérieur.
     
    Vue en plan du premier conceptImage Tue Dec 17 2019 17:31:43 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Semaine 2    -    La mise en commun avec le studio nous a permis de mieux comprendre le sujet SCAFFOLDINGS et donc d'apporter nouvelles idées au projet. Dans ce premier projet les plans ne sont pas en relation avec leur environnement (topographie) et donc ils semblent très artificiels. Leur sens perd ainsi en valeur et ils deviennent des éléments moins intéressant. Un autre point relevé est le renfermement provoqué par les parois verticales. L'espace résultant, trop construit, ne permet pas une abstraction du projet matériel du fait des contraintes qu'il impose. 


    Phase de création

    Pour que le projet s'inscrive de manière plus naturelle dans son espace nous utilisons directement les lignes créées par la dalle oblique, c'est à dire ces côtés et ces diagonales. Ainsi, nous obtenons deux triangles orientés de manière à recréer le lien entre le sol et la protostructure. Cette élévation reprend le mouvement vers le haut de l'ancien projet mais en proposant des délimitations plus libres.


    Image Wed Dec 18 2019 09:46:46 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Wed Dec 18 2019 09:46:46 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Premiers pas du projet final


    De cette pente ce créer une relation entre le sol et la protostructure, un mouvement reliant la base de la dalle au rectangle formé par la protostructure. Les parois matérialisent ce mouvement, d'où l'utilisation d'un matériau transparent pour garder la capacité d’abstraction de cette matérialité. La transparence permet aussi de laisser la pente visible selon tous les points de vues et donc ne cache pas l'élément principal du projet. 

    De plus, les parois gardent l’ambiguïté entre l'intérieur et l'extérieur de la structure déjà présente dans notre premier essai. Elles permettent une intimité au sein de la structure si l'on imagine le projet à l'échelle 1:1.


    Image Wed Dec 18 2019 16:52:08 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Wed Dec 18 2019 16:52:08 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Wed Dec 18 2019 16:52:08 GMT+0100 (Paris, Madrid)


    Les photos qui suivent servent à montrer les sensations provoquées si l'on se positionne dans la structure. Les possibilités de déplacement et d'appréhension des différents espaces créer.


    Image Wed Dec 18 2019 16:52:08 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Wed Dec 18 2019 16:52:08 GMT+0100 (Paris, Madrid)


  • PLANES

    Par Hoseneder Phil, Perron Clément, Salvadé Luce, Stachnio Katarzyna, 01/12/19


    WEEK 1:


        Nous avons commencé cette phase en reprenant les dernières maquettes du binôme inverse réalisées dans Measures. Nous avons essayé de sortir du travail effectué précédemment en observant les intersections des plans, tout en imaginant des échelles différentes. La première semaine fût consacrée à une maquette ainsi qu’un dessin individuels afin que chacun puisse développer sa perception de Planes. 


    [Clément]


    [Phil]


    [Luce] En observant la maquette en plâtre réalisée précédemment par Clément et Phil, l’attention s’est immédiatement portée sur la courbe de celle-ci et du moment particulier de l’intersection de deux verticales parallèles avec une courbe étroite. Dans le but de satisfaire les conditions de l’échelle humaine, un prolongement du plan de la courbe et de ceux des verticales fût réalisé. 


    PLANES_MP_salvadéluce_201PLANES_MP_salvadéluce_202PLANES_MP_salvadéluce_203


    PLANES_MP_salvadéluce_204PLANES_MP_salvadéluce_205


    Photos maquette - Luce Salvadé



    PLANES_MP_salvadéluce_101

    Plan, élévation et axonométrie, Luce Salvadé



    [Kasia] De façon similaire à Luce, mon attention s'est concentrée sur la courbe. Cependant j'ai décidé de prendre une intersection. En effet, la maquette de base a une jolie intersection en plein milieu, que j'ai donc adopté à ma manière et recréer. On voit alors le croisement de deux plans perpendiculaires ainsi que d'une surface courbée, qui passe à travers les deux autres plans.



    PLANES_MP_katarzynastachnio_101



    Plan, élévation et axonométrie, Katarzyna Stachnio


    PLANES_MP_katarzynastachnio_201PLANES_MP_katarzynastachnio_202PLANES_MP_katarzynastachnio_203PLANES_MP_katarzynastachnio_204PLANES_MP_katarzynastachnio_205

    Photos maquette - Katarzyna Stachnio



    WEEK 2:


        Planes est construit autour de la mesure humaine, et après cette recherche individuelle, nous nous sommes focalisés sur deux des projets de la première semaine, que nous avons assemblés et re-modifié pour satisfaire l’échelle. Une visite sur le site a permit de clarifier ce que nous cherchions en prenant en compte le terrain, l’environnement et l’utilisation du lieu. Sur ces derniers points, nous nous sommes concentrés sur des détails plus techniques et concrets, afin d’avoir un projet à mesure de l’homme. Le choix de la parcelle fût déterminé par ce que nous voulions que notre projet reflette. Les contraintes imposées par le terrain nous ont dirigés vers l’idée d’une pente et d’un passage avec fenêtres, dans le but d’offrir une ouverture sur la route située à côté, offrant la possibilité d’une nouvelle perspective pour les utilisateurs. Au niveau de l’environnement, nous nous sommes décidés sur une face courbée, d’une part afin de rappeler celle du Learning Center, dans l’intention que le lieu et notre projet se complémentent au maximum, et d’autre part dans le but d’intriguer quiconque passerait à côté. 



    PLANES_MP_katarzynastachnio_102PLANES_MP_katarzynastachnio_103


    Plan et élévations, Katarzyna Stachnio


    PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_214 PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_215PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_216 PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_217 PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_218 PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_219 



    WEEK 3:


        À l’aide des dessins et maquettes réalisés, le projet devenait de plus en plus clair. La construction échelle 1:1 pouvait alors commencer. Une des contraintes imposées était de ne pas utiliser de vis, nous poussant donc a revoir nos notions  d’assemblage. Après beaucoup de calculs concernant les longueurs de nos poutres, nous avons pu commencer à les couper et à tailler les extrémités qui permettraient plus tard les emboitements. L’envie d’explorer d’autre matériau nous poussa à troquer les poutres prévues initialement pour la face courbée contre de la ficelle, ajoutant une autre dimension au projet. Les derniers jours furent consacrés à l’assemblage de nos pièces, révélant peu à peu notre structure. 


    PLANES_MP_salvadéluce_102

    Axonométrie de la structure, Luce Salvadé


    PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_201PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_202PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_203PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_204PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_205

    Photos de la réalisation


    PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_206PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_207

    Photos du montage, de nuit



    PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_208PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_209

    PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_210PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_211PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_212PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_213

    Maquette 1:1