SYNTHÈSE [PLANES]

Par Hon Maxime, Mathez Vincent, Prod'Hom Arthur, Zahaf Maël, 08/12/19

SYNTHÈSE

HON Maxime / MATHEZ Vincent / PROD’HOM Arthur / ZAHAF Maël

Les éléments donnés sont simples, deux plans verticaux et parallèles, traversés par un troisième plan oblique d’une pente de 20%. Dès le départ, nous sommes partis dans l’optique d’offrir une expérience à l’observateur, l’idée que ce dernier traverse le couloir formé par les deux plans verticaux s’est donc rapidement imposée. 

Le couloir est délibérément étroit (60cm), afin de donner un sentiment d’ouverture vers le ciel, sentiment renforcé par la pente montante. Pour donner un sens au voyage dans le couloir, l’espace s’agrandit au bout de la structure, et accueille le spectateur. C’est à cet effet qu’une tranche de chaque plan vertical se replie sur elle même, la cime devenant racine. En rejoignant le sol, le plan ainsi plié participe à la stabilité de l’édifice. 

Les plans de notre structure sont matérialisé par des lambourdes espacées, ce qui permet de ne pas les considérer comme des surfaces opaques, mais comme des éléments dont la transparence varie selon le point de vue. En effet, un utilisateur regardant devant lui dans le couloir ne percevra pas l’extérieur, tandis qu’un observateur externe verra l’intérieur de la structure. 

L’espacement des lambourdes leur donne une dualité particulière, chacune appartenant à deux plans perpendiculaires, matérialisant le « decor » et les             « plans ». Ces derniers renforcent l’impression de profondeur par leur multiplicité.



Image Sun Dec 08 2019 23:11:19 GMT+0100 (CET)