• MEASURES

    Par Martini Gregory, Philipona Maxime, 03/11/19

    week 1


    mardi 15.10.19 07:30


    Départ pour Evian en bateau dans le but de découvrir le travail de nos prédécesseurs de l'an dernier. Une fois sur place, après avoir tourné autour de cette structure complexe d'un point de vue externe, le moment de mesurer arriva... et la complexité de l'objet n'en fut gère atténuée. C'est sous une pluie presque torrentielle que chaque binôme tentait d'écrire et de dessiner sur les pages gondolante de leur cahier les hauteurs, les largeurs, les profondeur et les croquis de la partie de la fontaine qui leur avait été attribuée.


    Structure       


    MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_101MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_102MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_103




    Découverte de notre partie de la fontaine 




               MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_104   MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_105   MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_106






    Un niveau en dessous 




    MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_107     MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_108




    MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_109      MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_110



    Retour au chaud dans notre studio pour créer une projection de Monge et une axonométrie, à la fois de ce que l'on peu voir dans la réalité, le "plein", mais aussi du vide de notre partie de la fontaine en utilisant nos mesures effectuées sur le terrain.


    Dessin de Gregory



    MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_201


    Dessin de Maxime



    MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_202



    Fin de cette première semaine sur MEASURES


    Week 2


    lundi 21.10.19

    Suite de la discussion à propos du codex et introduction à la prochaine étapes de notre projet qui consiste à construire un moule qui aura comme base, nos dessins et notre partie de fontaine. Nous nous sommes assez rapidement mis d'accord sur ce que notre moule représentera... l'étude du vide et la capacité du spectateur de tourner autour et de pouvoir regarder à l'intérieur. Comme notre dalle de fontaine ne possédait pas de pente nous nous sommes penché sur un des coin de la structures ou beaucoup de poutre se rencontre pour que notre pièce soit plus intéressante visuellement parlant. Ensuite, pour facilité la la vue des détails pour le spectateur nous avons pris la décision de couper en deux notre objet. 


    Coin choisi 



     MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_111




    MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_112


    Dessin du carton



    MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_203


    Moulage 



    MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_113


    Voyage à l'intérieur de notre plâtre


    MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_115     MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_114


    MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_116



    MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_117


    MEASURES_MP_philiponamaxime-martinigregory_118




    Week 3


    Après une première confrontation à des petites critiques, notre projet suit sa continuité avec une nouvelle idée de représentation de la seconde moitié de la pièce. Utiliser cette deuxième moitié comme outil d'observation pour voyager dans la première partie. Une représentation en axonométrie éclatée a été demandée :



                                                  Image Sun Nov 03 2019 23:12:50 GMT+0100 (CET)










    Dessin de Grégory


    En parallèle de la réalisation de ce dessin, la construction des différents moules :


     


                                               Image Sun Nov 03 2019 23:12:50 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 03 2019 23:12:50 GMT+0100 (CET)


       

            Image Sun Nov 03 2019 23:12:50 GMT+0100 (CET)                                                                                         Image Sun Nov 03 2019 23:12:50 GMT+0100 (CET)


    Pièce finale 


       


         Image Sun Nov 03 2019 23:12:50 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 03 2019 23:12:50 GMT+0100 (CET)                              

          




                          Image Sun Nov 03 2019 23:12:50 GMT+0100 (CET)

         

                                 Image Sun Nov 03 2019 23:38:45 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 03 2019 23:38:45 GMT+0100 (CET)                                                   

                                                          Image Sun Nov 03 2019 23:38:45 GMT+0100 (CET)

  • [MEASURES]

    Par Hon Maxime, Mathez Vincent, 03/11/19


    ---

    Le monde est de taille moyenne.

    Michel Houellebecq

    ---

    WEEK #1


    Le Lac; La Pluie; La Fontaine


    La mesure, science exacte? Non, l’oeil, la main doivent omettre les erreurs, gommer les imperfections, lisser le tableau.

    Le mesureur calque le mesuré dans une réalité parallèle, fruit de son geste et de sa pensée. On substitue le mesuré par son image, plus ou moins retouchée.



    Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)

    Cap sur Évian





    Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)


    Narcisse



    Science sans conscience n’est que ruine de l’âme.

    François Rabelais


    Retour aux studios, dessin de notre élément Êta en plan et axonométrie, à partir de nos croquis détrempés et boueux, les premiers choix sont faits.


    ---


    WEEK #2


    Espace; Liberté; Vide


    Début du voyage à travers le vide intrinsèque à l’élément Êta.

    Questionnements, idées, puis remise en question. Nous choisissons d’approfondir la notion d’échelle.  Retranscrire un cheminement dans l’espace, dans le vide et dans la matière, à travers trois échelles, 1:10, 1:2, 1:1.




    Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)

    Un matériau, une texture; SAGEX®






    Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)

    Moule, selon la méthode traditionnelle





    Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)

    Démoulage - Xénomorphe







    Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)
    1:2 - 1:2






    Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)
    1:2/1:10 - 1:1/1:2






    ---


    WEEK #3


    Poussière; Sueur; La Charrette


    Review interne au studio. Premier contact de notre concept avec ses observateurs. Écoute des critiques.

    Les principes du premier artefact sont reconduits, dans une version plus aboutie, l’échelle 1:1 passant à 3:2. Construction d’un nouveau moule, et dessin de ce dernier en axonométrie éclatée. 






    Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)

      |Armature| - Shadow On Sheilac







    Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)


    Lumière au bout du tunnel - Sculpture




    Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 03 2019 20:19:29 GMT+0100 (CET)
    1:10/3:2/1:2 - Kapla




    5, 4, 3, 2, 1... Décollage






























  • MEASURES

    Par Salvadé Luce, Stachnio Katarzyna, 03/11/19


    MEASURES


    Week 5 :

        Cette deuxième phase portant sur la mesure démarra sur une escapade à Évian dans le but d'évaluer plusieurs structures réalisées l'année passée. Levés aux aurores, nous avons pu apprécier un beau lever de soleil depuis le bateau. Une fois sur place, nous nous sommes répartis les cellules à mesurer; notre studio s'est chargé de la structure de la fontaine, et nous avons hérité de la cellule Gamma. La pluie battait fort ce matin, ce qui a rendu le travail plus compliqué. 


    MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_101

    Lever de soleil depuis le bateau


       MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_102MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_103   

    Photos de la cellule Gamma


    MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_104

    Nos mesures


        Une fois rentrés, nous avions comme consigne de représenter notre cellule par projection de Monge et Axonométrie, mais également de représenter le vide en son intérieur en Axonométrie. S'imaginer un élément qu'on ne voit pas à proprement parlé fût assez complexe, et beaucoup de réflexion avant de se lancer dans le dessin. Ceci dit, ce fût une bonne expérience et la première fois que l'on réfléchissait vraiment à la représentation d'un élément, et nous a poussé à aller chercher plus loin que ce qu'on avait juste devant les yeux.


    MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_104MEASURES_MP_salvadéluce_201

    Axonométrie de la cellule et du vide - Luce Salvadé




    Week 6 :

        Lors de cette sixième semaine, nous devions représenter par une maquette en plâtre un élément du vide de notre cellule. Nos balançoires étant à l'extérieur de notre cellule, et donc ne se trouvant pas dans notre vide, nous avions décidé de se concentrer sur les deux éléments les plus importants à nos yeux: la pente (soit la dalle de la fontaine) et du coin du vide, là où les baguettes se retrouvent. La dalle ne faisant pas partie du vide, nous avons fait deux moules différents pour deux blocs de plâtre qu'on a ensuite surélevés à l'aide de baguettes en bois verticals. Afin de créer un mouvement, nous y avons ajouté trois baguettes en bois là où elles laissent un creux sur le vide. 





    MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_105      MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_106

    Réalisation & moules



    MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_107       MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_108


    MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_110       MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_109

    Photos du plâtre


    MEASURES_MP_stachniokatarzyna_201


    Axonométrie du plâtre - Katarzyna Stachnio



    Week 7 :

        Le lundi fût consacré à une review "test" au sein du studio de nos projets de la semaine 5. Il nous a été dit de trouver un autre moyen de surélever nos plâtres que de rajouter un élément externe. Après y avoir réfléchi pendant, nous avons décidé de refaire une maquette, mais cette fois de prendre la parcelle du vide en entier et de la couper en deux en sa diagonale, afin de régler ce problème d'éléments rajoutés. Notre idée de garder la pente et le croisement des baguettes demeure donc, et afin de rendre notre élément plus intéressant, nous y avons inclus 3 échelles, une différente de chaque côté; 1:2, 1:5 et 1:10. 


    MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_111MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_112

    Moule vide / Moule plâtré


    Image Sun Nov 03 2019 21:38:57 GMT+0100 (CET)


            Image Sun Nov 03 2019 21:38:57 GMT+0100 (CET)     Image Sun Nov 03 2019 21:38:57 GMT+0100 (CET)     Image Sun Nov 03 2019 21:38:57 GMT+0100 (CET)

    Moule final

           



    CRAFTS_MP_stachniokatarzyna_208


    Axonométrie éclatée en 1:1 - Katarzyna Stachnio



  • MEASURES

    Par Kevorkian Camille, Layani Estelle, 02/11/19

    " Nul n'entre ici s'il n'est géomètre " Platon.


    WEEK 1:mardi 15 octobre 2019


    7h40, direction Évian-les-Bains. 

    On découvre les protostructures implantées sur deux sites de la ville par les étudiants de l'année dernière. 

    Suite à l'introduction nous permettant de comprendre les lieux, Estelle et moi-même recevons le périmètre sur lequel nous allons travailler ces trois prochaines semaines, Yota. Il représente l'une des balançoires d’eau.

    Là commence alors le travail minutieux de la mesure. Malgré la pluie qui nous déstabilise, on fait des croquis, des photos et tente de n'oublier aucun élément au risque de ne plus pouvoir le représenter une fois rentrées au studio. 

    La mesure est un acte, on abandonne la chose au profit de son image "allégée".




                                    Image Sun Nov 03 2019 11:26:14 GMT+0100 (CET)  Image Sun Nov 03 2019 11:26:14 GMT+0100 (CET)




    Les dessins par binôme:


                            Image Sat Nov 02 2019 22:57:06 GMT+0100 (CET)  Image Sat Nov 02 2019 22:57:06 GMT+0100 (CET)

                             Un plan et deux élévations, échelle 1:10                         Axonométrie du relevé, échelle 1:5. Axonométrie du vide, échelle 1:10 (gauche)



    WEEK 2:lundi 22 octobre 2019


     Nous avons maintenant pour mission de représenter le "vide" de notre périmètre mesuré à Evian.

    Libre à nous de sélectionner la partie qui nous intéresse et que l'on veut explorer en profondeur. 

    On part ici sur l'idée de représenter les 4(*3) éléments porteurs puis la balançoire d'eau permettant de représenter l'élément principal selon nous de notre périmètre, la cascade où l'eau ruisselle.  

    Notre volonté est ici de sectionner le moule une fois démoulé en deux partie à l'aide d'une scie, au niveau de la cascade, afin de "dévoiler" ce que le vide renferme. Là est le paradoxe : par définition, le vide ne contient rien de perceptible ; Espace qui n'est pas occupé par de la matière. Nous matérialisons ainsi ce vide.



     



    Les éléments du moule

    Image Sat Nov 02 2019 18:36:47 GMT+0100 (CET)     Image Sat Nov 02 2019 22:57:06 GMT+0100 (CET)

    Image Sat Nov 02 2019 22:57:06 GMT+0100 (CET)


    Pour les éléments porteurs, nous utilisons des baguettes en bois couplées de cartons 1mm. La cascade est réalisée à l'aide de carton 2 et 1mm.

    Les photos suivantes représentent le démoulage, tout ne se passe pas comme prévu : Les éléments en bois ainsi que le carton ont du mal à quitter notre plâtre ...                   

                              


          

                  Image Sat Nov 02 2019 18:36:47 GMT+0100 (CET) Image Sat Nov 02 2019 18:36:47 GMT+0100 (CET) Image Sat Nov 02 2019 19:48:55 GMT+0100 (CET)                                   Image Sat Nov 02 2019 22:57:06 GMT+0100 (CET)


    La section est tout de même réalisée.

    Une symétrie se forme lorsque l'on place les deux parties du plâtre l'une à coté de l'autre.


                                                        Image Sat Nov 02 2019 22:57:06 GMT+0100 (CET)

                                                        Dessin du 1er plâtre, Échelle 1/10, Camille Kevorkian


                                                   


    WEEK 3: lundi 28 octobre 2019


    Cette semaine, on reste fidèle à notre intention de base en tentant l'expérience avec une échelle double, soit 1:5 pour la maquette.

    C'est l'occasion pour nous de rendre plus évident chaque élément que l'on a voulu représenter. 

    À la place de baguettes en bois couplées de carton 1mm (pour obtenir les bonnes dimensions), on utilise cette fois le polystyrène; Beaucoup plus simple à extraire du plâtre, on obtient ainsi un résultat plus net et proche de ce que l'on attendait la première fois. 

    Une autre différence avec le premier plâtre réside dans l'abandon de deux éléments porteurs au profit d'une apparition de l'une des balançoires sur la face externe du moule.

    Avec ce deuxième essaie, nous avons voulu pousser plus loin le concept de la coupe transversale au sein même de la cascade en représentant plusieurs "coupes" horizontales symboliques par le biais d'un coulage en plusieurs étapes formant ainsi des strates.

    C'est peut-être la première particularité qui attirera l'attention du spectateur et c'est notre moyen de rendre ce "vide" réalisé quantifiable, multiple et séparable. Une dimension spatio-temporelle est aussi instaurée.


                                                      Image Sat Nov 02 2019 19:11:21 GMT+0100 (CET)      

                 

                                                      Image Sat Nov 02 2019 19:11:21 GMT+0100 (CET)





                       Image Sat Nov 02 2019 19:11:21 GMT+0100 (CET)          Image Sat Nov 02 2019 19:11:21 GMT+0100 (CET)



                       Image Sun Nov 03 2019 11:26:14 GMT+0100 (CET)          Image Sun Nov 03 2019 11:26:14 GMT+0100 (CET)



    Chez Platon, l'art de la mesure est un accès à la connaissance, "connaissance de ce qui est toujours".


    Tout au long de la phase Measures, nous avons pu re-découvrir l'acte de mesurer, le sens de ce mot, sa complexité et sa grande importance. Notre projet tente de retranscrire ce que pour nous la mesure signifie.

    À travers notre vide en plâtre, nous évoquons le sujet du mesureur et du mesuré, celle du vide quantifiable, multiple et séparable (et ainsi mesurable) de part notre coupe transversale ainsi que nos strates significatives et même la notion du temps "mesurable" avec notre technique de coulage choisie qui s'étend dans la durée. 


    "La mesure peut-elle associer les fonctions "descriptive" (s'imaginer l'objet) et "poïétique" (réalisation de l'objet) sans instaurer une relation particulière entre le mesureur et le mesurer?" 

    Une question du Codex sur laquelle nous nous sommes interrogé.


    En arrivant à Evian, l'acte de mesurer prend les fonctions descriptive et poïétique. Nous allons pouvoir nous représenter l'image de l'élément mesuré et même éventuellement prétendre comprendre comment il a été réalisé, en terme de proportions et de dimensions.

    Une relation particulière entre le mesureur et le mesuré peut ainsi s'instaurer puisque nous mesurions en connaissance de cause.

    Cependant, quand la question du "vide" de cette structure survient, la notion de mesure prend une tout autre dimension.

    Elle associe bien ces deux fonctions, puisque nous nous apercevons que le vide est effectivement quantifiable et mesurable, cependant la relation particulière qui était instauré entre le mesureur et le mesuré n'est plus d'actualité. Nous nous basons sur des mesures servant dans un premier lieu pour un objectif spécique afin de réaliser un autre objectif: l'empreinte négative. 













































  • MEASURES

    Par Hoseneder Phil, Perron Clément, 28/10/19
    • MESURES DES PROTOSTRUCTURES A EVIAN

    Semaine 1    -    Après un réveil matinal et une traversée du lac au soleil levant, nous arrivions à Evian pour découvrir les projets des anciennes premières années.

    Image Mon Oct 28 2019 00:27:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Constructions intrigante en bois émanant de la forêt. Tout en bravant les éléments il nous faut prendre les mesures de certaines partie de cette structure. Nous nous concentrerons sur la fontaine, faite de plaques en suspension qui traversent cette structure.



            Image Mon Oct 28 2019 00:27:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Mon Oct 28 2019 00:27:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Voici la partie que nous avons mesurés et reproduite dans nos carnets de croquis. A droite, un détail de nœud entre les différentes poutres qui s'imbriquent de manière élégante. La protostructure est construite de manière égale mais du fait du poids rajouté par les plaques en pierre, la structure a du être consolidée.


    Image Mon Oct 28 2019 00:58:31 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Plan et élévation de notre pièce dessiné par Phil



    Image Mon Nov 04 2019 01:31:48 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Axonométries de notre partie de la structure isolée, de son "vide" et de notre maquette initiale (semaine 2)


    Semaine 2        -    Maintenant que nous nous sommes bien imprégnés de cette structure, il faut en construire le vide. Un projet plus libre que ce que nous avons fait jusqu'à maintenant. Comment quantifier le vide? Comment le représenter? Voici les réflexions qui nous ont suivies au long de cette deuxième semaine.


    Image Mon Oct 28 2019 00:58:31 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Mon Oct 28 2019 00:58:31 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Mon Oct 28 2019 00:58:31 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Nous avons finalement décidé de prendre le volume en négatif et de le couper en deux de manière à mettre en évidence la matière (vide dans notre maquette), c'est à dire en coupant sur les nœuds de la structure portante.


    Image Mon Oct 28 2019 00:58:31 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Résultat final inattendu, le volume le plus fin ne tiendra par la route et préférera retourner à l'état de poussière, en effet les forces agissant sur le plâtre l'ont presque fait disparaître. Malgré cela le mouvement du plâtre à l'intérieur de notre moule qui a provoqué ce résultat nous a semblé intéressant et ce sera un thème à développer. Cette maquette se pose comme une boîte remplie de nouveaux questionnements sur les thématiques du projet.


    Semaine 3    -    Dernière semaine du projet MEASURES, nous continuons à développer notre pensée sur les notions de vide et de mesures. Une discussion de studio nous a permis d'avoir un regard extérieur sur notre première maquette ainsi que des nouvelles piste à explorer. Chacun au studio s'est approprié l'espace et le vide différemment à travers son moulage et cela enrichit notre raisonnement.


    Mais il ne faut pas trop s'attarder et nous commençons à assembler notre moule petit à petit. 


    Image Mon Nov 04 2019 02:21:57 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Entre le passé et le futur nous suivons les chemins que nous décidons d'emprunter. Ces lignes nous servirons en réalité à rendre le carton plus souple afin de lui donner une certaine courbure. En effet, notre premier essai nous ayant démontré les capacités cinétiques du plâtre nous lui permettrons sur la face mise en valeur d'épouser une forme plus naturelle, souple tout comme l'eau s'écoulant le long de la fontaine sous l'effet de la gravité.

    Pour accentuer cet effet les autres parois seront droites, rigides le tout formant un cube. Ce volume simple semblait idéal pour représenter le vide car il permet une grande abstraction du fait de ça simplicité et neutralité : toutes les mesures étant les mêmes sur ces côtés, il n'y a pas de proportions entre les surfaces ce qui amène à une pièce très régulière et simple. Cette simplicité permet d'aller au-delà de sa forme physique et donc de l'inscrire dans un espace ou un contexte élargi tout comme le vide qui n'est jamais vraiment limité ou enfermé.


    La face courbée coupe la structure soutenant la fontaine, cette coupe permet de mettre en valeur la matière vide à l'intérieur du volume. Les soutiens de la fontaine s'opposent à la courbe du fait de leur droiture. Des angles droit t des droites s'inscrivent dans un cadre arrondi.


    L'échelle du moulage a changé par rapport au premier essai, nous trouvions plus important de mettre en évidence une partie de la structure en échelle 1:2 pour que les ligne soient mieux déterminées dans le moulage, créant ainsi de plus grands espace internes disposant d'une meilleur qualité abstractive et d'une meilleur lisibilité. 



        Image Mon Nov 04 2019 03:55:34 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Mon Nov 04 2019 03:55:34 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Mon Nov 04 2019 03:55:34 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Les différentes étapes de construction du moule ci-dessus


    Image Mon Nov 04 2019 06:24:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Et finalement le produit fini.