• Le Lignon

    Par Lassus Ambre, 21/09/20

     Le Lignon c'est quoi? Le terminus des bus 7 et 9. C'est une citée. C'est les idées de six architectes réunies. C'est un monument classé historique. C'est un espace multiculturel et intergénérationel. C'est un record du monde pour le bâtiment le plus long du monde. Eh oui "plus d'un seul kilomètre en un seul tenant"! Le Lignon était le but de réunir 10'000 personnes sous le même toit!


    Mais qu'est-ce qui nous a menées au Lignon? L'eau! surprenant? Les baguettes des sourciers ne pointait plus que dans une seule direction et partout à la fois! Au regard de la grandeur du bâtiment cela ne devrait pas nous étonner qu'il y ait de l'eau partout mais d'apparence ça semble si sec! Sauf si on prête une attention particulière aux petits détails. 


    Devons nous être impressionnés du fait que pour un bâtiment de plus de 60 ans il ait si peu souffert de l'humidité?


                          Image Mon Sep 21 2020 14:59:01 GMT+0200 (CEST) Rouille


    Regardez ces petites merveilles qui trônent fièrement au coeur d'une cité de béton. Regardez les se frayer un chemin vers la lumière. Regardez les se battre. 


                  Plante_01 Plante_02 Plante_03



    Je vais un peu vite. Revenons en arrière avec le sourcier. 

    Quelques recherches sur internet la veille de la sortie nous ont permis d'utiliser au maximum les baguettes. Nous avons appris à déterminer le sens du flux: croisées on est dans son sens, opposées on est dans son sens contraire. Nous avons également appris à déterminer à quelle profondeur la source se trouve. Il suffit de mettre les bâtons à hauteur du coup et de taper du pieds. 1 coup = 2m de profondeur. 

    Par exemple: nous sommes tombées sur le point 8 qui nous a interpellées car ses informations étaient contradictoires. Tantôt les baguettes se croisaient tantôt elles s'éloignaient. 



    Point08_Croisées Point08_Décroisées  



    C'est plus tard que nous sommes tombées sur Le Lignon et nous avons étudié son "Carré Vert" dont l'eau vient et part de tous les sens. Nous avons suivies les bouches de récupération d'eau qui nous ont menées au bâtiment 6. Nous sommes descendues et un immense garage se situait sous tout ce béton, sur lequel nous marchions précédemment. Nous avons trouvé deux carrés vert avec des arbres et de la verdure. Et ces fameux tuyaux de canalisations! Eh oui il y en avait partout! 


    Canalisations_1 Canalisations_2 Canalisations_3 




    C'est alors que nous avons décidé d'étudier cet endroit. Le contraste entre l'urbanisation et la nature était trop fort pour que vous passions à côté.
    Nous avons interviewé une dame qui promenait ses petits enfants qui nous a dit ne pas ressentir l'humidité. Mais à ce moment il y avait 70% d'humidité! Comment ne pas la ressentir?! Nous non plus nous ne la ressentions pas, mais le sol en était gorgé.  




    Coupe_01Coupe_02

    (Les photos n'ont pas été prises depuis la même distance ce qui explique qu'elles ne coïncident pas. Désolée)

  • Porteous

    Par Lassus Ambre, 20/12/19

    Image Fri Dec 20 2019 12:55:31 GMT+0100 (CET) 

                                                                                  Image Fri Dec 20 2019 12:55:31 GMT+0100 (CET) 

    Image Fri Dec 20 2019 12:55:31 GMT+0100 (CET)

                                                                                  Image Fri Dec 20 2019 12:55:31 GMT+0100 (CET)

    Image Fri Dec 20 2019 12:55:31 GMT+0100 (CET) 

                                                                                  Image Fri Dec 20 2019 12:55:31 GMT+0100 (CET)    
  • RECHERCHES

    Par Lassus Ambre, Schwitzguébel Gabrielle, 18/12/19





    ÉTAPE UNE: La recherche 


    La review de PLANES venant tout juste de se terminer nous avions encore bien en tête tout les conseils/critiques évoqués pour commencer SCAFFOLDING. 


      1.   Équilibre/solidité de la structure: importance du choix du matériaux, complexité des nœuds, épaisseur de la structure

                       2.   Verticalité: comment apporter une verticalité à cette horizontalité (bâtiments qui l'entoure, ...)

                       3.   Importance du choix de l'emplacement selon les dimensions 

                       4.    Références: Superstudio, Megastructure, John Heijduk ... 


    Questionnements/travaux de recherches: 

    • A quelle hauteur se situera notre horizon ? 
    • De quel(s) matériau(x) sera-t-il construit? 
    • Quelles seront ses dimensions? 
    • Quelle(s) relation(s) il entretiendra avec la prototructure et/ou le sol?

    Toutes ces réponses qui doivent être en lien avec l'intérêt de notre projet et ce que l'on cherche à montrer. 


    Image Wed Dec 18 2019 01:55:49 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Recherche de la hauteur


                    Image Wed Dec 18 2019 13:29:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) Image Wed Dec 18 2019 13:29:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)                Image Wed Dec 18 2019 13:29:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


                    

    Études/mesures du sol 


         Image Wed Dec 18 2019 13:29:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)     Image Wed Dec 18 2019 13:29:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       
            
                    Image Wed Dec 18 2019 13:29:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Wed Dec 18 2019 13:29:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)                                                                                                     


                                                        

     Références/Inspirations/Puis d'idées 

     Image Wed Dec 18 2019 23:09:34 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Wed Dec 18 2019 23:09:34 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)     Image Wed Dec 18 2019 23:09:34 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

     (source: travaux de Superstudio, 60s) 



    Les sources ci-dessus sont des travaux d'un groupe d'architectes emblématiques des années 60, Superstudio, qui travaillait à l'aide de photomontages comme ceux présentés ici. Chacun de leur travaux portent un message ainsi qu'une réflexion très précise, qui a bien évidemment éveiller notre intérêt, mais sur lequel on ne se penchera pas pour notre projet. En effet, ces photomontages ont surtout apporté une inspiration "visuelle" de ce qu'on voulait faire ressortir et ressentir avec notre projet d'horizontal. Dès lors que nous avons observé ces différents travaux nous avons tout de suite remarqué une certaine similitude avec notre nouveau site qu'est la proto et son sol en plâtre, en imaginant que les structures de plâtre s'apparenteraient au buildings/megastructure et que notre plan horizontal viendrait les couper afin de créer de nouveaux plans en relation avec la verticalité des structures/bâtiments qui l'entoure. 

















  • FINAL PRODUCT

    Par Lassus Ambre, Schwitzguébel Gabrielle, 18/12/19

     A la fin de ces 10 jours nous avons, à nouveau, beaucoup appris sur le travail pratique, la recherche, les dessins mais surtout sur la cohésion de groupe et le teamwork. En effet, cette idée de faire un travail en commun avec tous les studios à apporter une nouvelle dimension à cette phase et a su créer une atmosphère sensationnel. Nous avons très vite pu remarquer l'importance de la communication: que ce soit entre binôme mais aussi avec les duos des structures avoisinantes car cette phase demandait constamment des ajustements afin de réaliser son projet sans empiéter sur ceux des autres groupes mais surtout afin de les faire communiquer et créer une harmonie général. 

    Dans cette protostructure nous avons vu l'opportunité de créer un projet tout en continuité qui permettrait d'interagir avec le sol, les autres maquettes tout en permettant de solidifier la proto. 

    Nous avons trouvé intéressant d'exposer trois matériaux différents que sont le plâtre, le carton et le bois pour plusieurs raisons. La raison première était simplement une incapacité à se mettre d'accord sur le matériau final dont sera composée  notre horizontal (plâtre ou carton), ce qui nous a menée par la suite à nous dire: essayons et observons. Arrivées à la phase d'observation nous nous sommes rendues compte que ce contraste plâtre et carton apportait presque une nouvelle dimension comme si l'on évoluait d'un espace à un autre et que le carton prenait tout son sens à cet emplacement. 

    Après quoi, nous nous sommes demandées si il ne serait pas d'autant plus intéressant de laisser brut notre dernier espace, qui finalement, porte un intérêt à lui seul, car il représente la base de notre surface horizontal et comprend des moments très intéressants lorsqu'il rencontre les structures environnantes. Aussi, cette disposition des matériaux pourrait être lu comme les étapes (droite à gauche) à la construction de notre dernière surface en plâtre, qui est effectivement une juxtaposition de ces trois matériaux, car elle est soutenue par notre quadrillage en bois et afin de pouvoir couler notre plâtre nous avons dû créer notre moule constitué de carton. 


                Image Wed Dec 18 2019 00:54:26 GMT+0100 (CET)




  • SURFACE BOIS

    Par Lassus Ambre, Schwitzguébel Gabrielle, 18/12/19


    Dans cette expérimentation nous avons pu observer qu'il n'était pas indispensable de penser dans le sol pour maintenir le bois, TANT que les distances restent relativement courtes. Passé une certaine longueur ces dernières ne sont plus droites et pendent. 



                             Seconde_01