• œuvre commune

    Par Cebulla Tobias, 15/11/18



    Image Thu Nov 15 2018 07:27:35 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Raphael Moser, Schützenmatte, 2017

    "Le droit à la ville se manifeste comme forme supérieure des droits: droit à la liberté, à l’individualisation dans la socialisation, à l’habitat et à l’habiter. Le droit à l’œuvre (à l’activité participante) et le droit à l’appropriation (bien distinct du droit à la propriété) s’impliquent dans le droit à la ville" Lefebvre, Henri. Le Droit à la ville, 1968, Paris, Éditions Anthropos, p. 155

    - - - - - - - - - - -

    La ville n'est pas définie par le capital qu'elle génère, mais par l'espace commun que ses habitants "produisent". Définissons l'espace commun comme espace qui est produit par les personnes qui l'utilisent, qui le construisent pour accueillir une certaine "forme de partage".

    La force du partagé, d'une pratique d'occupation basée sur la coopération est souvent le plus visible dans les lieux où le bâti est en transformation ou fait objet d'une transformation à venir. Ces lieux, souvent appelés non-lieux ou friches dans le language familier, se prêtent particulièrement bien pour l'étude dû à leurs statuts instables. Le commun y est en réévaluation constante. Le but de mon travail est donc d'étudier ces "affectations temporaires" à travers de cas d'études et de les confronter à ce que j'appelle "la politique urbaine" de la Ville de Berne.

  • se l'approprier

    Par Cebulla Tobias, 13/11/18
    Image Tue Nov 13 2018 22:11:18 GMT+0100 (Central European Standard Time)                               Hayahisa Tomiyasu, 2012-2016, aus der Serie Tischtennisplatte, Pigment Print, 51x68cm, 80 Bilder Dia Projektion


    "D’un espace naturel modifié pour servir les besoins et les possibilités d’un groupe, on peut dire que ce groupe se l’approprie. La possession (propriété) ne fut qu’une condition et le plus souvent une déviation des cette activité « appropriative » qui atteint son sommet dans l’œuvre d’art. Un espace approprié ressemble à une œuvre d’art sans qu’il en soit le simulacre." Lefebvre, Henri. La production de l'espace, 1974, Paris, Éditions Anthropos, p. 192

    - - - - - - - - - - -

    Je m'intéresse à la ville, à la manière dont on s'approprie d'un lieu, à la manière dont nous créons l'espace commun.