• Libérer l'Abbatiale" - "La rendre aux Payernois"

    Par Dib Andre, 04/06/20





    Image Thu Jun 04 2020 14:21:49 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)





    La promenade urbaine


    En chantier et donc que partiellement accessible depuis 2014, il convient de redéfinir la Place du Marché comme le cœur de la ville tel qu’elle l’était autrefois. Un cœur où les habitants du village se réunissaient tous les jours. Un lieu qui a vocation à redevenir un attracteur urbain pour la ville.

    Jusqu’au XIXème siècle, les terres agricoles entouraient Payerne orientant ainsi notre regard vers l’Abbatiale et son clocher. Mais les constructions ont aujourd’hui créé une séparation entre la nature et l’Abbatiale. Cette promenade urbaine végétalisée permet donc de traverser les différents axes urbains qui construisent la ville de Payerne d’aujourd’hui. Elle oriente le flux des passants vers la Place du Marché, seul espace de la ville entièrement dédié aux piétons, et tel que cela se faisait dans les siècles passés.


    Image Thu Jun 04 2020 10:17:46 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                       Plan 1/2000


    La nouvelle Place du Marché


    Les axes structuraux de l’Abbatiale s’étendent, pour venir définir et orienter la place tel qu’ils définissent l’organisation spatiale intérieure de l’édifice. La nouvelle Place du Marché introduit et ordonne ainsi la mise en scène de la nouvelle architecture de l’Abbatiale et de ses volumes. Une place qui pourra aussi être réappropriée pour donner lieu à des évènements temporaires, et populaires dans le passé, tel que le marché de la place, ou des concerts. Considérant dès lors cet ensemble architectural non pas comme un bâtiment, mais comme un repère dans la ville.

    L’introduction de paliers et d’escaliers dans l’Abbatiale exprime cette volonté d’une nouvelle architecture et d’un nouveau dispositif spatial intérieur. Le mobilier extérieur vient alors reprendre la volumétrie et l’orientation de ces nouveaux éléments, paliers et escaliers, créant ainsi un dialogue clair et visible entre l’extérieur et l’intérieur de l’édifice.

    Le mobilier extérieur permet plusieurs compositions différentes avec le même élément de base afin de donner lieu à de multiples activités : lire, travailler, discuter, jouer…L’orientation du mobilier reprend aussi la manière avec laquelle le public vient se déplacer dans l’édifice même. Il vient reprendre ce qui définit l’espace horizontal et vertical de l’Abbatiale.

    Une nouvelle percée transversale est finalement créée dans le bâtiment permettant ainsi une nouvelle séquence spatiale à travers ce dernier, encadré de la Place du Marché au nord et du cloître au sud, deux espaces publics d’ambiances différentes.


    Image Thu Jun 04 2020 13:48:42 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                       Plan place 1/200


    La nouvelle Abbatiale


    Changer l’usage d’un édifice, c’est modifier la pratique des espaces de ce dernier. C’est aussi faire évoluer la compréhension que l’on peut avoir de son architecture ou faire varier le sens que l’on attribue à l’organisation de ses espaces. La transformation de l’Abbatiale de Payerne en un programme de grand édifice culturel, une bibliothèque, dans ses volumes originaux lui permet ainsi de devenir un espace libre, attractif et convivial.

    Depuis le rez-de-chaussée, le visiteur peut facilement accéder à une première partie de la bibliothèque, aux zones de lecture pour enfants, au café ainsi qu’aux étages supérieurs. Le parti architectural est ici clairement exprimé en une réaffectation du bâtiment avec des aménagement intérieurs modernes ; les nouveaux paliers et les escaliers deviennent son nouveau dispositif spatial.

    Image Thu Jun 04 2020 10:17:46 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                                Plan RDC 1/200


    Ce nouveau dispositif construit une ascension orientée vers le toit de l’Abbatiale, élément qui est normalement architecturalement inconnu du visiteur. Cette ascension commence au début de la nef telle une procession. Le plan du premier étage découle du plan du deuxième étage, et le plan du rez-de-chaussée de celui du premier étage. Ces différents étages forment ensemble une suite de séquences spatiales créant ainsi une partition et une distribution des espaces différentes à chaque fois.


    Tout d’abord, le visiteur continue son ascension vers le haut de l’Abbatiale avant d’arriver au premier étage. Au premier regard seules les bibliothèques entourant les poteaux, tirant ainsi profit de la structure de l’édifice, le mènent à son but. Mais s’avançant, il découvre que la nef secondaire se trouve transformée en une zone de travail et de lecture, recherchant la lumière et le silence. Les bibliothèques viennent même jusqu’à habiter les murs de l’Abbatiale et prolonger le mouvement des lecteurs.


    Image Thu Jun 04 2020 10:17:46 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                              Plan 1er étage 1/200


    Image Thu Jun 04 2020 10:17:46 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                            

                        Coupe transversale CC' 1/200


    Image Thu Jun 04 2020 10:17:46 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                       Coupe longitudinale BB' 1/200


    Arrivant finalement au deuxième étage, un chemin le guide jusqu’au transept, dernière salle de lecture et de travail, puis le chœur de l’Abbatiale. C’est finalement ici que la richesse et la complexité architecturale et historique d’un tel édifice peuvent être vécues.


    Image Thu Jun 04 2020 10:17:46 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                               Plan 2ème étage 1/200


    Image Thu Jun 04 2020 10:17:46 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                       Coupe longitudinale AA' 1/200



    Le mobilier de la Place du Marché devient quant à lui le mobilier de l’Abbatiale créant ainsi un rappel, un élément continu entre l’intérieur et l’extérieur. Une continuité du mobilier qui se veut donc à tous les étages du projet, et adaptable selon la disposition spatiale de la bibliothèque.


    Image Thu Jun 04 2020 10:17:46 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                        Coupe transversale DD' 1/200



  • Work in progress

    Par Dib Andre, 21/05/20




                    Image Thu May 21 2020 11:54:09 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Plan RDC



                    Image Thu May 21 2020 11:54:09 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Plan R+1




                     Image Thu May 21 2020 11:54:09 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Coupe longitudinale AA'






                    Image Thu May 21 2020 11:54:09 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Coupe longitudinale BB'




                    Image Thu May 21 2020 11:54:09 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Coupe transversale CC'




    Références


    Image Thu May 21 2020 11:54:09 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Solo Eduardo, Chapel, Brazil, 2020



    Image Thu May 21 2020 11:54:09 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Atelier Global




  • "Libérez l'Abbatiale" "Rendez-la aux Payernois"

    Par Dib Andre, 06/05/20


    Promenade urbaine


    En chantier et donc que partiellement accessible depuis 2014, il convient de redéfinir la Place du Marché comme le cœur de la ville tel qu’elle l’était autrefois. Un cœur où les habitants du village se réunissaient tous les jours. Un lieu qui a vocation à redevenir un attracteur urbain pour la ville.

    Jusqu’au XIXème siècle, les terres agricoles entouraient Payerne orientant ainsi notre regard vers l’Abbatiale et son clocher. Mais les constructions ont aujourd’hui créé une séparation entre la nature et l’Abbatiale. Cette promenade urbaine végétalisée permet donc de traverser les différents axes urbains qui construisent la ville de Payerne d’aujourd’hui. Elle oriente le flux des passants vers la Place du Marché, seul espace de la ville entièrement dédié aux piétons, et tel que cela se faisait dans les siècles passés.

    Six accès permettent l’accès à la place. Deux escaliers et une route peuvent être empruntés au nord de la place depuis la Grande-Rue, rue commerçante et axe le long duquel la ville de Payerne s’est développée. Une autre route perpendiculaire à la rue du temple en direction de la gare ferroviaire offre une nouvelle liaison à la place. Enfin, un accès routier et un accès piéton peuvent être empruntés au sud de la place.


                    Image Wed May 06 2020 21:14:41 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Plan 1/2000


    Axes de la place


    Le projet commence par l’articulation de la Place du Marché et se termine par la valorisation de l’Abbatiale. La nouvelle place est un élément spatial permettant le dialogue entre l’Abbatiale et le reste du centre-ville.

    L’aménagement de la place permet de faire sortir l’Abbatiale de ses murs et l’ouvrir sur la Place du Marché. Révéler et partager son histoire et son patrimoine aux passants devient son objectif premier. Une harmonisation avec l’architecture environnante doit donc être trouver afin de mettre en valeur le patrimoine qu’est l’Abbatiale de Payerne, monument classé d’importance nationale.

    Une continuité entre l’intérieur et l’extérieur de l’édifice est recherchée pour créer une connexion forte entre ce dernier et la Place du Marché. Les axes structuraux de l’Abbatiale s’étendent, pour venir définir et orienter la place tel qu’ils définissent l’organisation spatiale intérieure de l’édifice. Une relation que l’on peut retrouver sur la carte des axes de transport et des régions archéologiques qui met en avant l’impact qu’a eu cette part de notre patrimoine sur nos axes de circulation.

    Le prolongement de ces axes structuraux définit également le flux important des passants journaliers, allant de la gare jusqu’à la Grande-Rue.

    Finalement, une percée dans l’une des travées du mur nord de l’Abbatiale sera faite afin de créer un lien direct et fort entre l’Abbatiale et la Place.


    Fonctions de la place


    L’espace public se réinvente pour devenir un lieu de rencontre. La nouvelle place du marché apparaît comme le lieu de centralité des activités qui permettront de renforcer et intensifier ses usages. Un espace est laissé libre de tout usage à l’ouest de l’Abbatiale. Des installations et évènements inspirées de l’histoire de la place et de l’Abbatiale tel que marchés, concerts, foires, festivals pourront alors avoir lieu

    Des espaces de repos propices à la détente et la lecture ainsi que des aires de jeux vouées à l’utilisation collective sont installés et disposés entre les axes de la place.

    La présence végétale assure le prolongement de la promenade urbaine et renforce le lien entre les différents programmes.



                        Image Thu May 07 2020 10:42:15 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Plan 1/1000



    Lorsque les catholiques entreprirent la construction de l’Abbatiale au Xème siècle, ils décidèrent de recouvrir plusieurs de ses murs de fresques. Cela peut être retrouver dans d’autres édifices catholiques qui utilisent l’art sur la structure de ces derniers pour la mettre en valeur ainsi que comme un témoin de leur histoire. Mais lorsque la réforme bernoise arriva dans le canton de Vaud en 1536, les protestants prirent le contrôle de l’Abbatiale. Considérant les murs d’un édifice religieux comme uniquement structurels, ils effacèrent toutes peintures catholiques.

    Après avoir transporté le visiteur jusqu’à l’Abbatiale, il découvre une nouvelle Abbatiale, cette fois rendue aux Payernois et transformée en bibliothèque libre d’accès à toute la ville. Un programme important dans une ville mais malheureusement uniquement présent aujourd'hui dans le collège de Payerne

    Ce projet, à la fois enjeu culturel et économique pour la ville de Payerne, souhaite s’inscrire dans son site et son histoire.


    « Le mot bibliothèque possède un double sens. Il désigne aussi bien le meuble que la construction. C’est un mot qui n’a pas d’échelle. Dans cette homonymie, le mobilier et le bâtiment sont équivalents. Ils se répondent comme un écho et s’emboîtent l’un dans l’autre comme des poupées russes. […] C’est bien le livre qui fait la bibliothèque et en donne la mesure. Comme si chaque étagère était le niveau d’un immeuble plus vaste. »

    Laurent Beaudouin, Pour une architecture lente, cité dans Architecture et bibliothèque. 20 ans de constructions, p. 159.



                        Image Thu May 07 2020 10:09:06 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


                                                                Plan RDC 1/1000



    Mon projet vient donc utiliser les éléments structurels de l’édifice pour le transformer en bibliothèque tout en assurant une d’optimisation de son espace. Le livre devient ce qui fait la bibliothèque et en donne l’échelle. Malgré sa petite taille, le livre amplifie les hauteurs et agrandit l’espace par sa proportion verticale et son élancement.



                        Image Thu May 07 2020 08:28:08 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                                                  Coupe transversale 1/1000



    En se dirigeant vers un élément porteur, mur ou poteau, le visiteur aura donc accès à des documents rangés dans des bibliothèques. Il expérience alors une diversité spatiale. Si le lecteur souhaite un peu plus de calme afin de travailler ou de se concentrer, il trouvera des places de travail au premier et au deuxième étage.

    Transformée en bibliothèque publique, les usagers sont plus variés. Différents espaces sont alors disposés tel que des espaces jeux pour les enfants, des fauteuils…



                       Image Thu May 07 2020 08:28:08 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Coupe longitudinale 1/1000



    Références



                           Image Thu May 07 2020 08:33:11 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Bureau Bas Smets, Saint-Gilles Parvis, Bruxelles, 2018


                           Image Thu May 07 2020 08:33:11 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    BASE, Place Saint-François, Buingt, 2016



  • Work in progress

    Par Dib Andre, 20/04/20


    Axes de la ville


    Petite ville de 10'000 habitants à mi-chemin entre Lausanne et Berne et entre Fribourg et Yverdon, Payerne est située au bord du cours d'eau la Broye, à l'est du lac de Neuchâtel et à 457 mètres d'altitude.

    Payerne se voit donc traversée en son centre d’est en ouest par la Grand-Rue, le long de laquelle la ville s’est développée. Trafic routier et flux piétons s’y superposent.

    La Rue de Lausanne perpendiculaire à la Grande-Rue, c’est le long de ces deux artères que nous retrouvons aujourd’hui le cœur et la vie de la ville : magasins, commerces, bouchers, bistrots, restaurants.

    Vers la fin du XIXème siècle, ce développement urbain fut accompagné par la construction d’une gare et sa connexion au trafic ferroviaire suisse existant.

    La Broye, du nord au sud, devint le deuxième axe de développement de la ville au milieu du XIXème siècle comme l’explique clairement ces cartes historiques.


                        Image Mon Apr 20 2020 18:33:55 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                                                                Carte de Payerne, 1860


                        Image Mon Apr 20 2020 18:41:58 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                                                                Carte de Payerne, 1900


                        Image Mon Apr 20 2020 18:41:58 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                                                                Carte de Payerne, 1940


                        Image Mon Apr 20 2020 18:41:58 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                                                                Carte de Payerne, 1980


                        Image Mon Apr 20 2020 18:33:55 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                                                                Carte de Payerne, aujourd'hui



    Régions archéologiques


    Au fil des années et des recherches, de multiples régions archéologiques furent découvertes dans les environs de Payerne. Sur cette carte, ces régions furent mises en relations avec les axes principaux de transport, routes et chemins de fer, traversant ou aux abords de Payerne et de son centre ville. Plusieurs de ces axes se sont développés le long de ces régions archéologiques créant un lien fort entre ces dernières et cette notion de mouvement, de vie, d'habitation.


                        Image Sun May 03 2020 15:08:05 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Régions archéologiques, routes et chemins de fer, échelle 1/40'000



    Zones militaires


    La Base aérienne de Payerne s'est continuellement développée, pour devenir aujourd'hui, la principale Base et le fer de lance des Forces aériennes suisses. Elle offre directement 230 places de travail pour garantir les opérations aériennes et la maintenance des aéronefs et des systèmes. A ces emplois viennent s'ajouter ceux de la Base logistique de l'Armée (BLA), de la Base d'aide au commandement (BAC) et de Skyguide.

    Les Forces aériennes sont depuis 1921 étroitement liées avec Payerne et la Broye. Elles sont devenues avec le temps un des plus gros employeurs de la région. Plus de 510 personnes sont liées aujourd'hui de près à l'engagement et à l'instruction des Forces aériennes sur la Base aérienne et la Place d'armes de Payerne.

    En partie sur le territoire de la commune, se trouve un important aérodrome militaire, siège du bureau d’enquête sur les accidents d’aviations, de même qu'un arsenal. Les forces aériennes suisses y ont établi leur plus importante base ainsi qu'une caserne de DCA (Défense Contre Avions).


                        Image Fri Apr 24 2020 10:44:25 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Plan aéroport et caserne militaire de Payerne, échelle 1/40'000



    Terres agricoles & transport


                        Image Mon Apr 20 2020 22:22:01 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Plan terres agricoles & rails, échelle 1/7'500


                      Image Mon Apr 20 2020 22:31:00 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)




    Terrain


    Le terrain d'assise des fondations est composé en règle générale de sables fins. Ces sols ont une bonne portance et ne présentent pas de problèmes particuliers. La nappe phréatique se situe à une profondeur d'environ 7 m depuis le niveau supérieur des galets au pied nord de l'abbatiale. Le toit de la molasse se situe au voisinage de 15 m de profondeur. L'abbatiale repose donc sur un terrain de bonne portance, les problèmes de tassement proviennent de la défaillance de la structure interne des fondations et du manque de confinement de celles-ci.

                             Image Tue Apr 21 2020 11:54:28 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


                              Image Tue Apr 21 2020 12:13:23 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


                 Niveau de la cour

                 Terre et gravier : 20cm -> aujourd'hui remplacés par des pavés anciens : 20cm

                 Cailloux et sable : 15cm

                 Sable : 20cm

                 Remblai et ossements : 130cm

                 Sable


                              Image Tue Apr 21 2020 12:36:47 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


                     Travaux et pose des pavés, pierre St Quentin 8/12cm, de couleurs mélangées sur la Place du Marché



    Structure


    Le déséquilibre structurel de la nef et des bas-côtés de l'abbatiale remonte à l'origine de son édification. La succession des différents temps de la construction au cours du 11e siècle et son étalement sur une période de près de 100 ans crédibilisent l'hypothèse faite par les archéologues de fondations et de murs initialement conçus pour recevoir des charpentes en bois, avant d'être adaptés à un projet de voûtement insuffisamment anticipé ou mal maîtrisé.


                            Image Mon Apr 20 2020 18:45:50 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Différentes fonctions de l'Abbatiale


    Au cours de sa longue histoire, l’Abbatiale n’eut pas toujours une fonction religieuse, loin s’en faut. En effet, l’édifice sera fermé aux célébrations religieuses de 1536 jusqu’en 1899 quand elle sera rendue au culte et placée sous protection. Dans le même temps, de multiples utilisations laïques permirent sa conservation :

    • Utilisation comme entrepôt en 1686, avec la construction dans la nef de planchers intermédiaires en bois. L’idée de créer des étages dans la nef n’est donc pas récente.
    • A partir de 1804, elle fut utilisée successivement comme fonderie de cloches, caserne, salle de gymnastique et prison (planchers jusqu’au début du XXème siècle).
    • Vers 1835, les Catholiques n’ayant plus de lieu pour prier depuis la mort de Napoléon en 1821, les Protestants acceptèrent de partager l’Abbatiale et de convertir le chœur, inutilisé pour le culte, en un lieu de prière pour les Catholiques.
    • Le chœur à une certaine période fut utilisé comme salle d’étude car situé trop loin de la nef, lieu de réunion des fidèles.
    • Depuis le début du XXIème siècle, l’Abbatiale accueille concerts et expositions, même rendue au culte.

    L'Abbatiale de Payerne a ce qui, au premier regard, apparaît comme des irrégularités mais qui, à l'analyse, s'avère le produit de la volonté des concepteurs, ou du moins le résultat de leur mode de pensée. L'ouverture de l'espace en direction du chœur, tant en plan qu'en élévation, produit une attirance vers les voûtes et vers la lumière.


                                Image Mon Apr 20 2020 18:53:17 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


                                Image Mon Apr 20 2020 18:53:17 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


                     Image Mon Apr 20 2020 20:23:17 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)        Image Mon Apr 20 2020 20:23:17 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Abbatiale transformée en entrepôt dès 1686


                                 Image Mon Apr 20 2020 20:23:17 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)




    Cloître

    C’est depuis le cloître qu’on rentre dans la salle capitulaire, salle de la communauté où nous retrouvons les banquettes. 

    Suite à la restauration, la ville de Payerne a décidé de retracer au sol, avec des pavés rouges, les limites de l'ancien cloître. Un cloître qui fut construit avec une charpente en bois, avant que la pierre ne soit utilisée. L'empreinte de ce cloître à la toiture voûtée est encore visible aujourd'hui sur les murs de l'Abbatiale et de la salle capitulaire.


       
                                   Image Tue Apr 21 2020 16:43:20 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)     



                                   Image Tue Apr 21 2020 16:49:39 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)




    Place du Marché


                                   Image Mon Apr 20 2020 20:08:24 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


                                   Image Mon Apr 20 2020 20:13:29 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


                                                       Présence du marché au XIXème et XXème siècle



  • Critique 2

    Par Dib Andre, 08/04/20



                       Espaces piétons aux alentours de l'Abbatiale


                        Image Wed Apr 08 2020 21:48:54 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)





                       Flux des mouvements autour de l'Abbatiale - Plusieurs espaces libres se détachent


                       Image Wed Apr 08 2020 21:48:54 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)






                                            Image Wed Apr 08 2020 22:32:21 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)    



                                            Image Thu Apr 09 2020 09:51:50 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                     



                           Une percée à travers le mur nord de la nef pour lier le reste du plan de la ville romaine
                           à l'Abbatiale, et mise en relation avec les six portes déjà présentes dans l'Abbatiale.


                       Image Wed Apr 08 2020 21:48:54 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)







                                                Image Thu Apr 09 2020 09:10:46 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)    



                            Image Thu Apr 09 2020 09:10:46 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



                           Une mise en avant des ruines de la villa romaine.


                         Image Wed Apr 08 2020 21:48:54 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                           Plan RDC







                           Un ajout d'un étage tel une nouvelle couche dans l'histoire de l'Abbatiale, et rappel à ces différentes

                           réaffectations après la Réforme (1536): entrepôt, prison.


                        Image Wed Apr 08 2020 22:32:21 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                           Plan R+1






                           Un repérage des peintures présentes dans les chapelles et le choeur de l'Abbatiale.

     

                          Image Wed Apr 08 2020 21:48:54 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                            Plan RDC







                                Image Thu Apr 09 2020 11:40:29 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)





                          L'entrée de l'édifice et ses possibles aménagements.



                          Image Wed Apr 08 2020 22:32:21 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                            Plan RDC






                            Superposition des différentes étapes de son histoire.



                    Image Wed Apr 08 2020 21:48:54 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                            Plan RDC






                          Image Wed Apr 08 2020 21:48:54 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


                            Coupe longitudinale AA'



                                                            Image Wed Apr 08 2020 21:48:54 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


                            Coupe transversale BB'




                               RÉFÉRENCES



                               Image Thu Apr 09 2020 09:10:46 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                               Peter Zumthor, Kolumba Museum, Allemagne, 2007






                          Image Wed Apr 08 2020 22:32:21 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                            Louis Kahn, Bibliotheque d'Exeter, USA, 1972





                        Image Wed Apr 08 2020 22:32:21 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


                        Image Wed Apr 08 2020 22:32:21 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                        ENOTA, Monastère Dominicain, Slovénie, 2013